Si l'on devait choisir une voiture qui illustre parfaitement l'automobile européenne dans toute sa simplicité, ce serait la Citroën 2CV. Mais ici, il ne s'agit pas d'une version ordinaire de la bon marché et joyeuse "deux chevaux". Il s'agit de l'obscur modèle 4x4 Sahara, qui n'a été fabriqué qu'à 693 exemplaires.

Qualifier cette voiture de traction intégrale de la 2CV serait un euphémisme, car elle était équipée de deux moteurs fonctionnant indépendamment l'un de l'autre. Les propriétaires pouvaient donc choisir de conduire la voiture en traction avant, arrière ou intégrale. Jonny Smith, du Late Brake Show, a eu l'occasion de découvrir un exemplaire entièrement restauré de cette rare voiture, et c'est un véritable régal qui nous attend.

Un tout-terrain poids plume !

Le tout-terrain économique vendu d'usine avec deux moteurs et deux boîtes de vitesses disposait d'un châssis renforcé et de bras de suspension plus robustes pour mieux affronter les terrains accidentés. Les ingénieurs français l'ont doté de robustes pare-chocs tubulaires et de deux réservoirs de carburant pour alimenter les moteurs avant et arrière. Même avec les réservoirs pleins, cette 2CV 4x4 ne pèse que 735 kg.

La procédure de démarrage est aussi simple qu'on peut l'imaginer puisqu'il y a deux clés de contact, une pour chaque moteur. La clé la plus proche de la colonne du volant met en marche le moteur avant, tandis que la clé extérieure met en marche le moteur arrière. Cette 2CV est équipée de deux moteurs identiques de 425 cc, bicylindres à plat, développant chacun 13,5 chevaux et 19,53 livres-pieds (26,48 Newtons-mètres) de couple. Avec les deux moteurs en marche, la voiture atteint une vitesse maximale d'environ 100 km/h.

Comme les deux réservoirs de carburant se trouvent sous les sièges, les portières sont percées de trous pour permettre à la pompe à essence de passer. Un levier séparé est utilisé par le conducteur pour synchroniser les deux boîtes de vitesses. Citroën a dû changer plusieurs éléments de la carrosserie pour s'adapter à ce nouveau matériel, ce qui donne à la 2CV un aspect encore plus excentrique.

Les passages de roues sont coupés différemment et les ailes arrière sont dotées de lamelles afin de refroidir le moteur. La 2CV est également équipée de feux arrière sur mesure qui encadrent le ventilateur de refroidissement nécessaire au moteur supplémentaire. À l'avant, le 4x4 Sahara est doté d'un capot redessiné avec une découpe pour la roue de secours.

L'insonorisation étant pratiquement inexistante lorsque vous avez deux moteurs en face de vous, la voiture est bruyante, comme on peut s'y attendre. Le prix était également un problème puisqu'il était deux fois plus élevé que celui d'une 2CV ordinaire. Elle n'a donc pas été un succès commercial, mais plutôt une sorte d'expérience.

Si vous vous demandez combien valent ces voitures, sachez que Bonhams en a vendu une pour 86 250 euros lors d'une vente aux enchères fin 2019. La même année, une autre voiture a atteint 106 400 dollars lors d'une vente aux enchères à Pebble Beach organisée par Gooding & Company. Toujours en 2019, RM Sotheby's a vendu le Saint-Graal des 2CV pour 74 750 € lors d'une vente aux enchères organisée à la Villa Erba.