La nouvelle Dacia Spring arrive. Attendue au Salon de Genève 2024, la nouvelle génération de la petite voiture électrique est prête à faire peau neuve, tant sur le plan esthétique que technique. Mais en réalité, nous la verrons avant le salon suisse. Comme le prévoit un teaser publié sur la page Instagram de Dacia Grande-Bretagne, la Printemps 2024 sera présentée le 21 février.

La photo montre la petite voiture électrique de profil, mettant en avant des proportions très proches de celles de la génération actuelle. Mais grâce aux rumeurs, nous en savons déjà beaucoup.

Crossover de ville

Commençons par la photo de la Dacia Spring 2024, qui montre une position encore une fois élargie. La petite voiture confirmera son style de crossover urbain, avec des dimensions qui devraient peu augmenter par rapport aux 3,73 mètres actuels. Les nouveautés concerneront certaines parties de la carrosserie, en premier lieu la face avant, qui devrait reprendre le style du nouveau Duster, en lui donnant une allure plus mature.

L'intérieur de la voiture évolue également, adoptant selon toute vraisemblance l'aménagement de ses grandes sœurs, à commencer par le système d'infodivertissement plus riche. Et peut-être aussi une instrumentation numérique, qui sait ?

 

La nouveauté la plus importante, se trouvera cependant sous la carrosserie. En effet, la nouvelle Spring devrait être basée sur la plateforme CMF-AEV , une évolution de l'architecture actuelle et définie en 2022 par Luca de Meo, PDG du groupe Renault, comme "la plus abordable au monde". Elle doit garantir la limitation du poids et l'adoption de nouvelles technologies, en particulier du point de vue de la sécurité. Le moteur et la batterie de la petite Dacia pourraient également être améliorés en termes de puissance et d'autonomie, mais aucune déclaration officielle n'a été faite en ce sens.

La nouvelle Dacia Spring aura certainement pour mission de s'affirmer comme la voiture électrique la moins chère du marché. Le prix actuel est de 18 400 euros. 

Galerie: Dacia Spring (2024), le rendu de Motor1.com