Après avoir passé 10 ans à la tête du design d'Audi, Marc Lichte quitte ses fonctions pour prendre un nouveau rôle (non précis) au sein de l'entreprise. À partir du 1er juin, Massimo Frascella supervisera le style de tous les nouveaux modèles portant les légendaires quatre anneaux. L'architecte à l'origine des designs des Land Rover Defender, Discovery, Velar et Range Rover se concentre désormais sur les futurs véhicules électriques d'Audi.

Audi s'est engagé à ne lancer que des véhicules électriques à partir de 2026. Étant donné que les modèles à moteur à combustion prévus jusqu'à cette date ont déjà été conçus, Massimo Frascella se concentrera sur les modèles à zéro émission. Cela ne signifie pas que les voitures thermiques seront négligées puisque des liftings sont toujours prévus pour les modèles à essence, diesel et hybrides rechargeables. Audi a annoncé son intention de produire des véhicules à moteur conventionnel jusqu'en 2032.

À quoi faut-il s'attendre ? Le nouveau directeur du design d'Audi a pour objectif de concevoir des voitures "dépourvues d'ornements superflus et qui ne se contentent pas de suivre les tendances". Il ajoute que les futurs modèles bénéficieront d'un "langage de conception intemporel et sophistiqué". Le PDG de la société, Gernot Döllner, est convaincu que Massimo Frascella peut créer un "langage de design émotions et incomparable".

Ces dernières années, Audi a donné un aperçu du design de ses futurs modèles à travers divers concepts "Sphere". La photo montre la Grandsphère, qui devrait se transformer en véhicule électrique pour succéder à l'A8 dans la catégorie des berlines de luxe de grande taille. D'autres concepts intrigants ont également été présentés, notamment une Skysphere à toit ouvert, une Urbansphere ressemblant à un monospace et une Activesphere fastback surélevée qui pourrait éventuellement se transformer en camionnette.

Reste à savoir si Massimo Frascella laissera son empreinte sur les voitures de série basées sur ces concepts. Quoi qu'il en soit, le designer italien de 52 ans, qui a précédemment travaillé pour Bertone, Ford et Kia, affirme qu'il privilégie la "simplicité". On peut donc en déduire qu'Audi adoptera une approche différente de celle de son grand rival BMW, qui a récemment produit des designs trop compliqués que certains puristes n'ont pas pas appréciés, c'est le moins que l'on puisse dire...

La tâche qui l'attend est ardue, tant la gamme Audi est devenue vaste au fil des années. Cela dit, les réductions de modèles sont en cours. La TT a été abandonnée et la R8 subira le même sort dans un mois, tandis que l'A1 et la Q2 ne seront pas renouvelées pour une autre génération.

Par ailleurs, un SUV haut de gamme avec trois rangées de sièges, appelé Q9, est pratiquement confirmé pour concurrencer le BMW X7 et le Mercedes GLS. En parallèle, le Q6 E-Tron entièrement électrique est prévu pour 2024 avec une version Sportback, qui ne devrait pas tarder à voir le jour.

Vérifions l'autonomie des voitures électriques : test de 11 modèles !