Les systèmes modernes d'aide à la conduite jouent, aujourd'hui plus que jamais, un rôle clé dans la sécurité routière. Développés au cours de plusieurs années d'essais sur le terrain par tous les constructeurs automobiles, ils pourraient à l'avenir être encore affinés et évoluer grâce à l'utilisation de l'intelligence artificielle.

C'est ce qu'ont annoncé Bosch et Microsoft, qui ont conclu un accord pour appliquer l'IA générative, c'est-à-dire celle qui est capable de générer du texte, des images ou des clips audio, mais aussi des modèles statistiques assez précis, à la technologie embarquée des voitures.

La prévention, c'est mieux

L'idée qui sous-tend le projet est évidemment de concevoir des systèmes ADAS capables de prévenir d'éventuelles situations dangereuses plus tôt qu'aujourd'hui, avant même que le conducteur ne s'y trouve.

Selon les deux entreprises, la connaissance des véhicules et l'expérience de Bosch dans l'utilisation de l'IA spécifique à l'automobile seront inestimables, tout comme l'accès aux données des capteurs des voitures. Uli Homann, CVP et architecte distingué de Microsoft, a commenté :

"Dans le cadre de nos efforts continus pour rendre les routes plus sûres, Microsoft est impatient d'explorer les possibilités de collaboration avec Bosch afin d'ouvrir la voie à l'IA générative."

L'application de l'IA générative aux systèmes ADAS Bosch et Microsoft

L'application de l'IA générative aux systèmes ADAS de Bosch et de Microsoft

L'importance de la formation

Mais pourquoi Bosch et Microsoft veulent-ils utiliser l'IA générative pour les systèmes d'aide à la conduite ? Selon l'entreprise allemande, aujourd'hui, lorsqu'il s'agit d'instruire les systèmes de conduite autonome, l'IA rencontre de nombreuses limites.

En effet, les systèmes ADAS actuels peuvent détecter des personnes, des animaux, des objets et des véhicules, mais pas encore déterminer si leur présence peut potentiellement entraîner un accident et quel type d'accident. L'intelligence artificielle générative, en revanche, lorsqu'elle sera officiellement appliquée, permettra aux systèmes de tirer de meilleures conclusions et d'agir en conséquence.

L'application de l'IA générative aux systèmes ADAS Bosch et Microsoft

L'application de l'IA générative aux systèmes ADAS de Bosch et de Microsoft

Une technologie éprouvée

Bosch et Microsoft utilisent déjà l'IA générative pour d'autres projets. Dans l'entreprise allemande, par exemple, elle est appliquée quotidiennement dans divers domaines, de la production au travail de bureau.

Mais ce n'est pas tout, l'entreprise collabore également avec de nombreux partenaires mondiaux, dont AWS, Google et Aleph Alpha, des partenariats qui portent déjà leurs fruits en Amérique du Nord où, en collaboration avec Aleph Alpha elle-même, elle est sur le point de dévoiler un nouveau système de reconnaissance vocale basé sur l'IA conçu pour un constructeur automobile, qui l'utilisera pour son service à la clientèle.

Vérifions l'autonomie des voitures électriques : test de 11 modèles !