L'Alfa Romeo Milano est le nouveau modèle d'entrée de gamme de la marque du Biscione et reprend l'héritage de l'Alfa Romeo Giulietta et de l'Alfa Romeo MiTo. Elle se positionne en dessous de l'Alfa Romeo Tonale et complète une liste déjà formée par l'Alfa Romeo Giulia et l'Alfa Romeo Stelvio.

Maintenant, concentrons-nous sur l'intérieur et voyons à quoi ressemble la nouvelle Alfa Romeo Milano, dont le prix de départ devrait être inférieur à 30 000 euros.

Alfa Romeo Milano : coffre de référence

Parmi les SUV comparables en taille et en qualité, l'Alfa Romeo Milano prétend avoir le volume de coffre minimum le plus élevé. Il commence à 400 litres, ce qui n'est pas rien pour une voiture dont la longueur de la carrosserie est de 4,17 mètres, la hauteur de 1,50 mètre et la largeur de 1,78 mètre.

L'Audi Q2 est le modèle qui se rapproche le plus en termes d'espace de chargement par rapport aux dimensions extérieures et au type de voiture, qui comprend également d'autres SUV compacts haut de gamme tels que la Lexus LBX ou la DS 3, qui partage également la base du châssis avec la Milano.

Alfa Romeo Milano

En fait, la structure de départ est la carrosserie modulaire CMP d'autres modèles du groupe industriel Stellantis (dont Alfa Romeo fait partie), comme ses cousins Peugeot 2008, Jeep Avengere, Fiat 600, Citroën C3 AirCross et Opel Mokka.

Avec des modifications et des interventions dédiées à la Milano qui ont non seulement affecté la sportivité que l'on attend d'une Alfa Romeo en termes de suspension, de direction et de performances, mais qui ont également eu des répercussions sur l'habitabilité de l'habitacle.

Sur la Milano électrique, entre autres, il y a aussi un compartiment à l'avant pour ranger les câbles de recharge (c'est le premier modèle Stellantis à le proposer).

Alfa Romeo Milano : le cockpit du conducteur

Les designers qui ont conçu l'intérieur de la Milano ont voulu évoquer la sportivité typique d'Alfa Romeo, en commençant par un petit volant qui encadre l'instrumentation placée dans le tableau de bord en forme de "télescope" qui rappelle les Alfa du passé.

 

Le tout est contextualisé dans la modernité d'un écran numérique TFT de 10,25 pouces. L'écran au centre du tableau de bord est également de 10,25 pouces et est orienté vers le siège du conducteur pour privilégier ce dernier, comme sur les voitures de sport. Sur le tableau de bord figurent également les bouches de climatisation en forme de trèfle à quatre feuilles, symbole de la sportivité d'Alfa Romeo, ainsi que les sièges, également disponibles avec la structure de coque enveloppante fournie par Sabelt.

 

Alfa Romeo Milano : matériaux et qualité perçue

Dans l'habitacle de la Milano, on a également essayé de recréer l'atmosphère raffinée des Alfa Romeo historiques, comme dans le cas de l'intérieur en vinyle et tissu "Spiga", ou avec des caractéristiques telles que le volant en cuir et le siège du conducteur à réglage électrique avec fonction de massage.

La recherche du confort à bord s'est également traduite par l'adoption d'un éclairage d'ambiance intérieur à 8 couleurs, qui affecte les bouches d'aération, le tunnel central et l'instrumentation télescopique.

Alfa Romeo Milano : logiciel, infodivertissement et connectivité

La logique d'utilisation du système d'infodivertissement Alfa Romeo Milano est structurée en widgets comme sur les smartphones, avec la possibilité de personnaliser l'interface en sélectionnant et en faisant glisser le contenu, comme nous avons l'habitude de le faire sur nos téléphones avec la fonction "glisser-déposer". Ces configurations personnalisées sont stockées pour les différents utilisateurs de la voiture.

 

Les mises à jour à distance OTA (over the air) concernent les cartes et une partie du logiciel de la voiture, avec la nouveauté d'intégrer l'assistant virtuel Hey Alfa avec l'intelligence artificielle Chat GPT, pour fournir des informations et des conseils au conducteur et aux passagers.

En ce qui concerne la navigation, il est également possible de rechercher des destinations et des points d'intérêt (POI) à distance, avec des alertes en temps réel sur le trafic, la météo et les radars. À distance, il est également possible d'interagir avec la voiture grâce à la fonction "My Remote", en utilisant le téléphone ou la smartwatch pour actionner les serrures, les feux, localiser le véhicule, vérifier des paramètres tels que la limite de vitesse et être averti si elle n'est pas respectée.

Alfa Romeo Milano : l'intérieur de la voiture électrique

Le moteur électrique de l'Alfa Romeo Milano est équipé de fonctions spécifiques, telles que EV-Routing, qui permet au navigateur de saisir la destination souhaitée, en calculant automatiquement les éventuels arrêts de recharge en cours de route.

Grâce à la fonction E-Control, il est également possible de gérer à distance le démarrage, l'arrêt, la programmation de la charge ou, si nécessaire, le chauffage ou le refroidissement de l'habitacle avant d'y accéder.