Une Giulia pas comme les autres. C'est l'histoire de l'Alfa Romeo TZ Bertone Canguro, un concept réalisé en 1964 par les carrosseries Bertone, à partir du châssis tubulaire de la Giulia TZ de course.

Après avoir été détruite lors de certains tests de presse, il a fallu plus de 40 ans à la Canguro pour faire à nouveau parler d'elle.

Compacte et rapide

Sous le capot de l'Alfa Romeo se trouve un moteur quatre cylindres de 170 ch délivrés à 7 500 tr/min, associé à une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports et une propulsion arrière.

Alfa Romeo Canguro Concept, vue de trois quarts avant

Alfa Romeo Canguro Concept, vue de trois quarts avant

L'Alfa Romeo Canguro se distingue par ses surfaces vitrées collées aux cadres de la carrosserie, une solution innovante pour l'époque, inspirée du monde de l'aéronautique. Grâce à cette technique, les ingénieurs ont réussi à réduire la hauteur de la voiture à seulement 1,05 mètre, tandis que sa longueur n'est que de 3,90 mètres (moins qu'une Toyota Yaris moderne).

Adieu et renaissance

Le prototype de la Canguro conçu par Giorgetto Giugiaro a été présenté au Salon de l'automobile de Paris en 1964. Malheureusement, la voiture d'exposition est détruite lors d'un essai sur le circuit de Monza.

Le projet est ensuite abandonné par Alfa Romeo car il est jugé trop sportif et surtout trop cher pour une production en série. Bertone commence donc à travailler sur l'évolution stylistique du même prototype, à tel point que, selon certains experts, la Canguro pourrait avoir été le point de départ des prototypes du modèle "Montreal".

Alfa Romeo Canguro Concept, vue de trois quarts arrière

Alfa Romeo Canguro Concept, vue de trois quarts arrière

Quant au concept, son histoire est plutôt tourmentée. Laissé pendant 10 ans dans un entrepôt en attente de démolition, il a été découvert par un collectionneur allemand, qui a acheté la voiture dans le but de la restaurer de fond en comble.

Compte tenu de l'absence du moteur et de nombreux autres composants, le travail s'est avéré si complexe qu'il a été achevé par un propriétaire ultérieur, un collectionneur japonais, qui a bénéficié du soutien du musée Alfa Romeo.

La reconstruction de la Canguro a été achevée en 2005 et, la même année, elle a été exposée au Concorso d'Eleganza Villa d'Este.

Alfa Romeo Canguro Concept, vue latérale

Alfa Romeo Canguro Concept, vue latérale

 

Galerie: Alfa Romeo Canguro Concept (1964)