Nous sommes en 2024, et alors que tous les constructeurs automobiles du monde se préparent à mettre fin au moteur à combustion, tôt ou tard selon les régions, Aston Martin présente tout simplement un nouveau moteur V12. Oui ... vous avez bien lu. La marque britannique a développé un nouveau douze cylindres qui sera greffé dès à présent sur les modèles les plus exclusifs et les plus limités du constructeur.

Mais pourquoi donc ? Aston Martin justifie tout d'abord cette démarche par le respect de la tradition. Depuis 25 ans, les vaisseaux amiraux de la marque roulent en effet avec des douze cylindres et on veut renouer avec cette tradition. Le moteur est "un exemple parfait des capacités extraordinaires de l'ingénierie maison et un défenseur de l'engagement émotionnel", selon le constructeur.

Chiffres à l'appui, la fiche technique du moteur biturbo indique 835 ch et 1.000 Nm de couple. Le nouveau moteur est le résultat d'une conception entièrement nouvelle. La taille de la cylindrée n'est d'ailleurs pas encore mentionnée, mais supposez qu'il s'agit d'une évolution des moteurs de 5,2 litres de l'actuelle DBS ou de la Vantage par exemple.

Parmi les points forts du nouveau moteur V12, on trouve un bloc-cylindres et des bielles renforcés, des culasses redessinées avec des arbres à cames reprofilés et de nouveaux conduits d'admission et d'échappement. Des bougies d'allumage repositionnées et de nouveaux injecteurs à débit plus élevé permettent d'optimiser la combustion. En outre, de nouveaux turbocompresseurs à régime plus élevé et à faible inertie améliorent les performances et la réponse à l'accélération.

"Le moteur V12 est depuis longtemps un symbole de puissance et de prestige, mais il est aussi l'expression de la passion et du savoir-faire technique. Avec 835 ch et 1 000 Nm de couple, ce moteur incomparable ne représente rien de moins que le début d'une nouvelle ère V12 éblouissante pour Aston Martin".

Roberto Fedeli - Chief Technical Officer d'Aston Martin

Il fera sa première apparition dans un nouveau modèle phare et constituera le cœur d'un "disrupteur dynamique" (selon les termes d'Aston Martin) qui fera ses débuts plus tard en 2024. C'est à ce moment-là que seront dévoilés d'autres détails techniques sur le groupe, qui sera fabriqué à la main en quantités strictement limitées.