En Europe, le marché automobile a progressé de 12 % en avril par rapport au même mois en 2023. Dans l'AELE et au Royaume-Uni (UE 27 + AELE + Royaume-Uni), 1 080 913 unités ont été immatriculées, les voitures hybrides augmentant davantage que les autres carburants (318 854 unités, +29,1 %). Cette croissance s'explique en partie par le fait qu'il y a eu deux jours de vente supplémentaires par rapport au même mois de l'année dernière, lorsque Pâques tombait en avril. Le Groupe Volkswagen reste en tête avec une part de 27,8 %, tandis que Ford a enregistré la baisse la plus importante parmi les groupes (-12,8 %) et sa part s'est établie à 3,3 %.

Dans l'Union européenne, le marché a progressé de 13,7 %, avec un total de 913 995 nouvelles immatriculations, grâce à de fortes augmentations sur tous les principaux marchés : Espagne (+23,1 %), Allemagne (+19,8 %), France (+10,9 %) et Italie (+7,7 %).

Au cours des quatre premiers mois de l'année, les immatriculations dans l'Union européenne ont augmenté de 6,6 % pour atteindre près de 3,7 millions d'unités, l'Allemagne et l'Espagne enregistrant chacune une hausse de 7,8 %, suivies par la France (+7 %). En Italie, en revanche, la situation stagne et les nouvelles mesures d'incitation pour les voitures de 2024 se font toujours attendre.

Parts de marché par motorisation

Si l'on considère à nouveau les chiffres pour l'Europe élargie (UE 27 + AELE + Royaume-Uni), les voitures électriques (144 656) ont augmenté de 14,4 %, les hybrides rechargeables (74 766) de 5,5 % et les hybrides (318 854) de 29,1 %.

Les voitures à essence (387 288) ont augmenté de 4,6 %, tandis que les voitures diesel sont restées stables (124 943), enregistrant une baisse de 0,8 %.

Qui a gagné et qui a perdu

Les immatriculations par marque en Europe en mars 2024 (UE27+AELE+UK) nous apprennent que la plus forte croissance en pourcentage est celle de Volvo (+59%, 33 767 unités) dont la part de marché s'élève à 3,1% pour le mois. Elle est suivie par Honda (+49,6%), qui reste néanmoins en bas du classement européen en termes d'unités (5 887) et de part de marché (0,5%).

Ford, en revanche, a enregistré la baisse la plus importante en avril 2024 (-12,8 %), sa part tombant ainsi à 3,3 %.

Groupe Part en % 2024 Unités en mars 2024

Variation % 2024/2

3

Groupe Volkswagen 27,8% 300.598 +14%
Stellantis 15,4% 166.534 -1,5%
Groupe Renault 10,1% 109.391 +11,6%
Groupe Hyundai 8,5% 91.361 +1,8%
Groupe Toyota 7,8% 84.329 +42%
Groupe BMW 6,9% 74.551 +11,6%
Ford 3,3% 36.066 -12,8%
Mercedes 5% 54.160 +4,8%
Volvo 3,1% 33.767 +59%
Nissan 2% 21.692 +14,2%
Tesla 1,3% 13.951 -2,3%
Suzuki 1,6% 17.318 +33,7%
SAIC Motor 1,6% 17.091 +12,9%
Mazda 1,3% 13.742 +17,2%
Groupe Jaguar Land Rover 1,1% 12.286 +12,9%
Honda 0,5% 5.887 +49,6%
Mitsubishi 0,3% 3.771 +19,8%