Alors que toutes les autres annonces faites par les constructeurs automobiles ces jours-ci concernent un futur véhicule électrique, ce n'est pas le cas ici. Toyota, Mazda et Subaru ont tenu une conférence commune, hier au Japon, pour parler de nouveaux moteurs à combustion interne. Les trois constructeurs s'associent pour accélérer le développement et réduire les coûts.

Plutôt que de concevoir un moteur commun utilisé par les trois entreprises, le trio travaillera sur des "moteurs de référence" qui représenteront leurs marques respectives. Plus précisément, Toyota prépare de nouveaux moteurs quatre cylindres en ligne, Mazda s'intéresse aux moteurs rotatifs et Subaru vise à améliorer le moteur boxer à cylindres. Les nouveaux groupes motopropulseurs seront compatibles avec plusieurs carburants neutres en carbone : l'hydrogène liquide, les biocarburants et les carburants synthétiques.

Nouveaux moteurs à combustion chez Toyota, Mazda et Subaru

L'annonce a été accompagnée de quelques échantillons de futurs moteurs. Mazda a présenté des moteurs à un et deux rotors pour les applications EV. Comme on l'a vu dans le MX-30 et le concept de voiture de sport Iconic SP, le moteur rotatif sert de générateur pour alimenter la batterie. Il n'est pas relié mécaniquement aux roues. Mazda précise que le moteur rotatif est "actuellement utilisé pour les générateurs", ce que certains pourraient interpréter comme un signe que cela pourrait changer à l'avenir.

Toyota a présenté deux moteurs à quatre cylindres en ligne en cours de développement, un moteur de 1,5 litre présenté séparément et à l'intérieur d'un prototype, ainsi qu'un moteur de 2,0 litres plus puissant. La société n'a pas eu grand-chose à dire à leur sujet, si ce n'est qu'ils ont tous deux un "rendement élevé et une grande efficacité thermique".

Quant à Subaru, elle a apporté un système hybride de nouvelle génération et l'a placé à l'intérieur d'un prototype camouflé de la Crosstrek. Le modèle de troisième génération actuellement vendu aux États-Unis n'a pas d'option hybride, mais le crossover est équipé d'une configuration électrifiée sur d'autres marchés. Il combine un moteur boxer de 2,0 litres avec un moteur électrique de 12,3 kilowatts et une petite batterie lithium-ion.

Trois marques toujours rivales

Toyota, Mazda et Subaru ont clairement indiqué qu'ils resteraient rivaux même s'ils ont uni leurs forces pour développer des groupes motopropulseurs plus économes. Étant donné que ces nouveaux moteurs seront plus petits, le trio affirme que les futurs modèles auront des capots plus bas pour améliorer l'aérodynamisme et accroître encore l'efficacité. Dans le même temps, ces changements donneront plus de liberté aux designers.

Un autre objectif commun aux trois marques est d'intégrer des moteurs, des batteries et d'autres unités de propulsion électrique dans ces moteurs à combustion de nouvelle génération. Les moteurs à combustion devraient offrir de meilleures performances, alors espérons que les voitures amusantes bénéficieront de ces nouveaux développements.