Beaucoup de personnes se trompent lorsqu'elles affirment qu'elles vont conserver leur voiture de cœur pour toujours. Quelle qu'en soit la raison, certains se séparent de finalement de ce véhicule bien-aimé. Richard fait partie des exceptions. Ce dernier a acheté sa 911 il y a plus d'un demi-siècle et la conduit encore aujourd'hui.

Cette Porsche 911T Targa, fabriquée en février 1973, se trouve toujours chez son propriétaire d'origine, qui l'a achetée neuve en avril 1973 auprès d'un concessionnaire californien. Elle a  coûté environ 10 000 $ après options (soit environ 9 200 €), ce qui, en monnaie actuelle, serait d'environ 70 000 $, ajusté en fonction de l'inflation. C'est toujours une bonne affaire étant donné que la Targa actuelle la moins cher commence à 134 500 $, aux États-Unis, et s'élève à 186 000 $ pour la Targa 4 GTS.

Comme vous pouvez l’imaginer, avoir la voiture depuis 51 ans signifie que Richard a beaucoup d’histoires à raconter. Il se souvient avoir frappé un cerf lors d'une promenade matinale à Los Angeles avec sa petite amie en 1974, un an après avoir été livré. La 911 a subi des changements subtils au fil des ans, adoptant le look OEM+. En 1991, après cinq ans d'inactivité, la voiture a reçu des élargisseurs d'ailes d'une 911 Carrera RS de 1973. Cela impliquait également d'ajuster le pare-chocs arrière pour ajuster les dimensions.

Une Targa qui a pioché un peu partout

Les roues arrière de 16 pouces proviennent d’une 930 Turbo de 1986 tandis que les alliages avant sont en réalité les roues arrière de 16 pouces d’une 944 Turbo de 1986. Richard a décidé d'utiliser de la peinture acrylique pour les feux de recul afin de les faire ressembler aux feux orange des modèles Porsche vendus en Europe. Cette 911T Targa dispose également d'un couvercle de coffre arrière en aluminium tout en conservant les bumperettes obligatoires. A l'avant, le pare-chocs provient d'une 911S et les phares sont de rechange avec moins de chrome que ceux d'origine.

Malgré son âge vénérable, cette Porsche possède toujours les chromes et le caoutchouc d'origine dans toutes les zones situées au-dessus du niveau des poignées de porte tandis que les bas de caisse proviennent d'une RS. Ouvrez le coffre et vous trouverez le tapis d'origine que Porsche a installé il y a plus de 50 ans. Comme on pouvait s'y attendre, Richard a conservé la trousse à outils fournie avec son bien le plus précieux, ainsi que le cric d'origine, le manuel du propriétaire, un certificat d'authenticité, un autocollant de fenêtre et tous les dossiers d'entretien.

À l’arrière, le moteur de 3,2 litres provient d’une 911 de 1986 avec seulement 35 000 km au compteur (environ). Alors que la voiture elle-même a parcouru environ 209 000 km, le moteur installé en 1991 en a 21 140. Après plusieurs modifications, la voiture développe environ 260 à 265 chevaux. A l'intérieur, tout est d'origine, à l'exception des sièges, du volant, de la radio, des pare-soleil et des tapis de sol, ce qui fait tout de même beaucoup. Mais cette voiture intemporelle est certainement un travail d'amour et nous ne pouvons pas imaginer qu'elle ait un propriétaire différent.