Bugatti a présenté sa nouvelle hypercar. Elle s'appelle "Tourbillon" et est, pour la première fois dans l'histoire, une voiture hybride. Elle conserve un lien avec le passé dans le style, la configuration et la motorisation puisqu'elle continue de monter un moteur à essence de 16 cylindres (cette fois avec un V et non un W), tout en y ajoutant pas moins de trois unités électriques.

Au-delà de la technologie, une statistique est frappante : celle de l'accélération. La voiture de sport française, qui a toujours été considérée comme une référence, même dans le créneau des voitures les plus rapides du monde, ne peut pas battre la Rimac Nevera. En tout cas, pas dans le sprint de 0 à 100 km/h.

Bugatti Tourbillon

Bugatti Tourbillon

Livraison du premier client de Rimac Nevera aux États-Unis

Rimac Nevera

La comparaison entre les deux voitures se fait spontanément, étant donné que Bugatti et Rimac sont aujourd'hui étroitement liées, appartenant au même groupe dirigé par Mate Rimac. Le fait est que la Bugatti a certes quelques chevaux en moins, mais elle est aussi plus légère, et également plus récente. Pourtant, elle va moins vite, ou plutôt, légèrement moins vite.

Le choc des titans

Tout d'abord, comparons les chiffres. La Rimac Nevera pèse 2300 kg, développe 1916 ch et passe de 0 à 100 km/h en 1,81 seconde. De plus, elle effectue le 0 à 200 km/h en 4,42 secondes, le 0 à 300 km/h en 9,22 secondes et le 0 à 400 km/h en 21,31 secondes.

La Bugatti Tourbillon pèse 1 995 kg (la Chiron, sans moteurs électriques et sans batterie, s'est arrêtée à 1 950 kg), développe 1 800 ch au sol et le 0 à 100 km/h s'effectue en 2 secondes, ce qui est plus qu'honorable. Il faut moins de 5 secondes pour passer de 0 à 200 km/h, environ 10 secondes pour atteindre 300 km/h à partir d'un départ arrêté et environ 25 secondes pour couvrir le 0 à 400 km/h. Des chiffres stupéfiants, mais un cran en dessous de sa cousine électrique.

Tourbillon Bugatti

Bugatti Tourbillon

Il y a un point sur lequel la Bugatti Tourbillon est gagnante : la vitesse de pointe. Elle plafonne à 380 km/h si vous gardez le limiteur activé, mais peut faire grimper l'aiguille du compteur kilométrique à 445 km/h si vous activez le mode "Speed Key", qui nécessite une procédure spéciale d'allumage de la clé. La Nevera s'arrête à 412 km/h.

  Rimac Nevera Tourbillon Bugatti
Poids 2 300 km 1 995 kg
Puissance maximale 1924 BHP 1 800 ch (1 000 avec le V16)
0-100 1"81 2"
0-200 4"42 5"
0-300 9"22 10"
0-400 21"31 25"
Vitesse maximale 412 km/h 445 km/h

En attendant les versions de tournage

Au-delà des données, il semble que Mate Rimac n'ait pas voulu se surpasser. Du moins pour l'instant, étant donné qu'au cours de sa carrière, la Bugatti Tourbillon sera proposée dans une série de variantes encore plus avancées (on peut déjà imaginer la SuperSport ou, encore plus haut, une sorte de Bolide de nouvelle génération).

Il est vrai aussi que, selon certaines déclarations du patron du jeune groupe Bugatti-Rimac, la Nevera pourrait évoluer vers une version équipée d'un moteur thermique (vraiment ?). A ce moment-là, de combien de chevaux disposera-t-elle ? Et comment se comparera-t-elle à la Bugatti ?

Peut-être un cran au-dessus, étant donné qu'il s'agit plutôt d'une pure voiture de sport et non d'un hyper grand tourisme comme la dernière créature de Mulsheim. Alors, oui, elle pourrait menacer les records de la Nevera à batterie. Mais pour l'instant, le conditionnel s'impose.

Tourbillon Bugatti

Le moteur de la Bugatti Tourbillon

Intérieur du Bugatti Tourbillon

L'intérieur de la Bugatti Tourbillon

Intérieur du Bugatti Tourbillon

Le tableau de la Bugatti Tourbillon

S'agit-il de la même voiture ?

Le conditionnel est de rigueur. Bien qu'il n'y ait pas encore de nouvelles officielles, l'examen de certaines données techniques suggère que la plateforme de la Bugatti Tourbillon, qui, selon l'entreprise, est entièrement nouvelle par rapport à celle de l'actuelle Chiron, pourrait être la même, ou du moins très similaire, à celle de la Nevera.

Prenons l'empattement : 2,740 mètres VS 2,745 mètres. Une mesure presque identique, comme les autres d'ailleurs. Dans la Bugatti, la longueur est de 4,671 mètres, la largeur de 2,051 et la hauteur de 1,189 Dans la Nevera, la longueur est de 4,75 mètres, la largeur de 1,98 et la hauteur de 1,2.

Pour l'instant, si l'on s'en tient aux informations officielles, on sait que Bugatti n'est plus le premier de la classe. Du moins, pas en matière de vitesse pure. Ah, et elle coûte deux fois plus cher que l'autre.

Galerie: Bugatti Tourbillon