Stellantis a annoncé les chiffres de ventes du deuxième trimestre de ses marques sous Fiat Chrysler Automobiles, et les nouvelles ne sont pas bonnes. Les baisses à deux chiffres sont partout, à deux exceptions près. Toutes les marques basées à Detroit ont des difficultés, mais les marques italiennes, notamment Fiat et Alfa Romeo, sont en hausse.

Ram a subi le plus gros coup, avec une chute de 26 % au deuxième trimestre. Au total, 90 100 pick-ups et 15 369 fourgons ProMaster ont été vendus d'avril à juin. Le Promaster City, dont la production a pris fin en 2022, a encore enregistré sept ventes. Dans l'ensemble, les performances annuelles de Ram correspondent à celles du deuxième trimestre avec une baisse de 26 %. Cela pourrait changer pour le mieux lorsque le pick-up Ram 1500 2025 mis à jour arrivera chez les concessionnaires plus tard dans l'année (voir ci-dessous).

Jeep et Chrysler ont tous deux enregistré une baisse de 19 % par rapport à l'année précédente. Ces chiffres ne sont pas totalement inattendues, surtout chez Chrysler, qui ne mise que sur une voiture : la Pacifica. Au total, 37 786 unités ont été vendues, soit une baisse de 16 % pour ce modèle.

C'est la même histoire chez Jeep, avec les Cherokee et Renegade annulés, qui ont fait baisser les pourcentages. Mais les véhicules en production ont également baissé, à savoir le Wrangler avec une chute de 17 %, le Gladiator avec 24 % et le Grand Cherokee, le véhicule le plus vendu de Jeep avec 52 296 unités, soit une baisse de 26 %. Seule la famille Wagoneer a évité que les choses empirent, avec une augmentation de 24 % pour le Grand Wagoneer et une hausse de 107 % pour la version standard.

C'est un peu mieux en Europe mais...

Dodge est également en phase de transition, avec une baisse de 17 %. La Challenger est morte, mais 11 480 unités ont encore trouvé preneur au deuxième trimestre, soit une baisse de seulement 11 %. La génération actuelle de Charger n'est plus produite, ce qui entraîne une baisse significative de 34 % avec 16 216 unités vendues. Le Durango a chuté de 9 %, soit à 17 792 unités, alors qu'il approche de sa date de fin de production. Le seul modèle de la gamme Dodge qui n'est pas encore sorti de production est la Hornet, mais elle n'est pas vraiment populaire. Seulement 4 299 unités ont été vendues au deuxième trimestre.

Voici maintenant quelques bonnes nouvelles, avec une bonne dose d'ironie. Alfa Romeo a enregistré une hausse de ses ventes de 8 % au deuxième trimestre grâce aux 887 ventes du Tonale. Oui, la version Alfa de la Dodge Hornet a aidé l'entreprise italienne à réaliser un trimestre positif, compensant les ventes des Giulia et Stelvio, qui ont chuté de 24 et 29 %. Et puis nous arrivons au plus vaillant du groupe, Fiat, qui a enregistré une hausse stupéfiante de ses ventes de 119 % d'une année sur l'autre. Mais il est bon de rappeler que la marque a vendu 163 500 voitures cette année, aux USA, contre une petite centaine l'année dernière !

Nous pensons que certains dirigeants inquiets se trouvent actuellement dans les couloirs du siège social de FCA, à Auburn Hills. Avec l'arrivée prochaine de nouvelles voitures pour Ram et Dodge, il sera intéressant de voir si ces chiffres vont au moins quelque peu s'améliorer au cours du second semestre de l'année.