Ce n'est un secret pour personne, les ingénieurs de Ford Performance travaillent aujourd'hui sur une version plus radicale de la Focus RS actuelle. Elle devrait vraisemblablement porter le patronyme RS500 tout en offrant des performances et un plaisir de conduite décuplé par rapport à la version standard. Un pari qui n'est pas forcément gagné d'avance, tant la Focus RS impressionne déjà dans sa version "basique" forte de 350 chevaux. 350 c'est d'ailleurs la puissance de la première Ford Focus RS500 apparue en 2010, elle disposait à l'époque encore de ce fameux cinq-cylindres turbo, et n'était proposée qu'à 500 exemplaires dans une livrée disposant d'un covering noir mat.

À lire aussi : Ford Mustang Shelby GT500 : elle laisse entendre sa voix

Aujourd'hui, le 2.5 litres cinq-cylindres a laissé place à un 2.3 litres quatre-cylindres EcoBoost, un moteur que l'on devrait retrouver au sein de la future RS500, mais porté cette fois-ci à 400 chevaux d'après les premières rumeurs. Cependant, le couple de 440 Nm devrait rester inchangé afin de minimiser les coûts de production et ne pas avoir a retravailler la boite de vitesses mécanique à six rapports et la transmission intégrale qui jouit, de surcroit, de quelques spécificités bien propres à la Focus RS.

La RS500 devrait ainsi se rapprocher de la Mercedes-AMG A45, qui, pour rappel, développe aujourd'hui la bagatelle de 381 chevaux de part son bloc 2.0 litres quatre-cylindres turbo, et qui devrait par ailleurs ajuster sa puissance à 400 chevaux d'ici peu afin de pérenniser sa domination dans le segment. Actuellement, la Ford Focus RS offre des performances plutôt convaincantes avec un 0 à 100 km/h abattu en 4,7 secondes et une vitesse de pointe plafonnée à 250 km/h. La RS500 devrait faire encore plus fort puisque l'on évoque un 0 à 100 km/h terminé en 4,2 secondes (soit le même temps que l'A45 AMG) et une vitesse de pointe majorée à 270 km/h.

Ford Focus RS500 spy photo

De belles promesses en ce qui concerne les performances, mais les ingénieurs ont également fait le choix de rendre la future RS500 encore plus plaisante à conduire. Nul doute que le fameux mode Drift sera conservé, mais cependant, il va falloir faire quelques concessions puisque l'état-major n'a pas encore donné son aval, et ne le donnera que si la voiture devient rentable, tout en sachant que la Ford Focus actuelle devrait terminer sa carrière à la fin de l'été prochain.

La Ford Focus RS 500 serait donc un bon moyen de préserver la médiatisation du produit et de laisser encore la compacte américaine au catalogue encore pour quelques temps. Mais il ne faut s'attendre à un grand chamboulement avec cette RS500. Elle devrait être produite sur les mêmes lignes d'assemblage à Cologne, et ne devrait donc pas vraiment subir de grosses modifications sur le plan technique. En attendant, nul doute qu'avec 400 chevaux sous le capot, le plaisir devrait être encore de la partie même si Ford Performance semble travailler avec un budget assez restreint.

Faites partie de quelque chose de grand