Actuellement en cours de développement, la prochaine Ford Mustang Shelby GT500 devrait donner le tournis à tous les aficionados de Muscle car. En effet, les premières rumeurs font état d'une puissance supérieure à 800 chevaux issus d'un bloc V8 5.2 litres bi-turbo. Des bruits de couloir à moitié confirmés par la présence d'un sticker sur le pare-brise de la version de développement, qui a déjà été observée sur les mulets de plusieurs modèles Ford équipés d'un V8 bi-turbo, notamment sur le mulet du Ford SVT Raptor.

La nouvelle Mustang de série la plus puissante n'a pas encore eu recours à la suralimentation, la Shelby GT350 R étant encore équipée du moteur V8 5.2 litres atmosphérique développant 526 chevaux. Selon certaines sources en interne, il serait aujourd'hui compliqué voir même impossible pour les ingénieurs de sortir plus de puissance sans suralimentation pour aller chercher la Chevrolet Camaro ZL1 ou encore la Dodge Challenger SRT Hellcat.

À lire aussi : Essai : Roush Ford F-150 2016

Forcément, avec une puissance évoquée à près de 800 chevaux, on se doute que la voiture devrait subir quelques modifications aérodynamiques et esthétiques. De ce fait, bouclier avant et bouclier arrière seront modifiés et bien plus aérés afin de refroidir l'imposante mécanique, on aura également le droit à un large diffuseur capable d'accueillir quatre sorties d'échappement, et bien entendu un imposant aileron arrière.

Sur le mulet, la voiture est montée en pneumatiques Michelin Pilot Sport Cup 2, et accueille également de nouveaux étriers de freins Brembo encore plus larges avec disques percés et ventilés. Pour le moment, même si nous sommes encore en phase de suppositions, il y a fort à parier que cette nouvelle Shelby GT500 devrait marquer une vraie différence avec la récente GT350 R et ses 526 chevaux.

2014 Ford Mustang Shelby GT 500

Pour rappel, l'ultime version de la dernière Shelby GT500 développait la bagatelle de 670 chevaux et 855 Nm de couple via un moteur V8 5.8 litres à compresseur mécanique. Et comme à l'accoutumé, même si nous devons nous réjouir de la présence de la Ford Mustang en Europe (qui enregistre d'ailleurs des chiffres de ventes records), la future GT500 ne devrait pas être destinée au Vieux Continent. On évoque cependant quelques importations d'ores et déjà prévues pour le Royaume-Uni, mais à très petite échelle, étant donné que la voiture sera produite en série limitée. La commercialisation outre-Atlantique devrait débuter courant 2018.