Le pilote britannique a su remonter de la 10ème position au départ pour décrocher son premier succès en Moto GP à l'occasion du Grand Prix de la République Tchèque à Brno, 25 ans après le dernier succès de Barry Sheene.

C'est décidément la saison des premières en MotoGP. Cette année avait déjà été le théâtre des premiers succès dans la catégorie de Jack Miller et Andrea Iannone. Vainqueur en Autriche, ce dernier avait d'ailleurs permis à Ducati de renouer avec la victoire après près de six ans d'attente.

Les qualifications avaient été dominées par Marc Marquez (Honda), le leader du championnat devançant de deux dixièmes la Yamaha de Jorge Lorenzo.

Lire : Valentino plaide en faveur des communications radio en MotoGP

Mais c'est bien Cal Cruchtow, parti du 10ème rang au guidon de sa Honda, qui a su tirer le mieux son épingle de jeu, s'appuyant également sur une stratégie optimale du team LCR. Le Britannique décrochait là sa toute première victoire en MotoGP pour sa sixième année de présence dans la catégorie, et sa toute première victoire personnelle depuis son succès à Magny-Cours en WSBK.

C'est également le premier succès dans la catégorie reine d'un pilote britannique, depuis qu'un certain Barry Sheene s'est imposé en Suède… en 1981 ! Autre événement avec la victoire de l'équipe LCR, qui décrochait la première victoire d'une équipe indépendante depuis 2006.

Marquez solide leader

Auteur lui aussi d'une belle remontée – il s'était élancé du 6ème rang -, Valentino Rossi (Yamaha) a conclu l'épreuve au 2nd rang, un résultat qui lui permet de se hisser également en deuxième position du classement du championnat devant Lorenzo, qui a finalement sombré à Brno, coupant la ligne à une très lointaine 17ème place après deux passages aux stands.

Troisième de l'épreuve, le poleman Marc Marquez a assuré l'essentiel. L'Espagnol, qui a marqué des points sur toutes les épreuves depuis le début de la saison, conforte plus que jamais sa première place au championnat avant la prochaine épreuve, le 4 septembre à l'occasion du Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone.

Abonnez-vous à la newsletter

Le pari gagnant de Crutchlow