Direction la Targa Florio Classic 2019 !

Après notre tout premier essai de la nouvelle Peugeot 208, nous sommes retourné au volant de la nouvelle star de la firme sochalienne. Mais cette fois-ci pour un essai un peu différent. Hors du commun. Nous nous sommes en effet lancé dans une aventure de plusieurs centaines de kilomètres, plusieurs milliers même, pour mettre la 208 à l'épreuve d'un long trajet. Entre autre. 

Partis de France, nous sommes descendus jusqu'en Sicile, dans un long voyage partagé avec nos confrères italiens de Motor1.com Italie. L'occasion de tester la version diesel, la 208 BlueHDI 100 chevaux, notamment dans les rues de Rome, la Ville éternelle. Mais pour comprendre le pourquoi de notre voyage, il faut remonter dans le temps, un siècle en arrière.

Pourquoi ce lien entre Peugeot et la Sicile ?

C'est en effet en mai 1919, en Sicile, qu'un certain André Boillot s'est illustré au volant de sa Peugeot L25 en remportant la fameuse course de la Targa Florio. Une impressionnante performance de 7 heures et 51 minutes pour couvrir les 432 km sur le circuit dit “des Madonies”.

Et c'est justement pour revivre cette course mythique que nous sommes partis de Sochaux, plus précisément du Musée de L'Aventure Peugeot, où le trophée remporté par M. Boillot est jalousement gardé depuis un siècle. Voilà de quoi expliquer le lien particulier qui existe entre la marque au Lion et la Sicile. 

Sochaux - Palermo, le voyage avec la nouvelle Peugeot 208

Passage de témoin, 1000 km chacun

Avant de prendre la route, nous avons eu la chance de pouvoir déambuler dans les allées du musée, au milieu des moulins à café, des vélos et les modèles qui ont marqué l'histoire de l'automobile. Mais aussi d'apprendre de la part d'Hervé Charpentier, le Conservateur du Musée, pourquoi la magnifique coupe est toujours à Sochaux. 

Puis l'heure est venue de nous mettre en route pour rejoindre nos confrères transalpins. Direction l'Italie en traversant la Suisse, Bâle, Lucerne, Lugano et le tunnel du Saint-Gothard, long de 16,9 km, l'un des plus grands au monde.  

Notre première étape de plus de 1000 km se termine à Rome, où nous passons la Peugeot 208 toute neuve, fraîchement sortie de production (il reste des plastiques de protections), à notre confrère Massimo qui devra faire 1000 km de plus vers le sud. Direction Palerme donc pour l'édition 2019 de la Targa Florio Classic à laquelle il participera au volant d'une ancêtre de la 208 :  une 204 de 1968 !

Sochaux - Palermo, le voyage avec la nouvelle Peugeot 208

Galerie: Sochaux - Palerme, voyage en Peugeot 208 vers la Targo Florio Classic