Pendant quelques années magiques, deux des supercars les plus emblématiques étaient fabriquées simultanément en Italie, à quelques kilomètres l’une de l’autre. Ferrari a produit la F40 entre 1987 et 1992 à Maranello tandis que Bugatti a construit l'EB110 de 1991 à 1995 à Campogalliano. Cette dernière était cependant bien plus exclusive car seules 139 EB110 ont été fabriquées alors qu'il existe 1 311 exemplaires de la F40. 

Galerie: Bugatti EB110, la réunion des 30 ans à Campogalliano

La chaîne Carwow a eu l'occasion de piloter ces deux icônes lors d'un test d'accélération sur 400 mètres. Compte tenu de la rareté et de l'immense valeur de ces véhicules, il n'est pas surprenant que les conducteurs n'aient pas poussé les EB110 et F40 à leur plein potentiel. Mais malgré leur prudence, quelque chose s’est quand même mal passé.

L’Amérique à la rescousse

Non seulement la Bugatti a perdu la course malgré un bien meilleur départ, mais l'EB110 à transmission intégrale a commencé à faire des bruits étranges. Il semble que quelque chose soit arrivé à l’arbre de transmission avant, obligeant la supercar, à moteur V12, à abandonner au lieu de prendre sa revanche. Une Dodge Viper est alors intervenue pour affronter la F40.

Galerie: Ferrari F40 (1992)

Fabriqué en 1991, ce prototype de pré-série équipé d’un V10 atmosphérique se heurte au V8 bi-turbo du Cheval cabré. L'énorme moteur de 8,0 litres de la Viper développe 400 chevaux, soit un déficit substantiel de 80 chevaux par rapport à la F40. En plus d’être moins puissante, l’américaine est également plus lourde, mais malgré les difficultés, la Dodge a battu la Ferrari sans effort.

Une F40 ménagée

Cela dit, il est évident que la fragile et très précieuse F40 a démarré en douceur pour s'assurer qu’elle ne souffrirait pas d’un ennui mécanique comme l'EB110. La situation fut différente dans la course avec départ lancé puisque les deux concurrentes ont terminé au coude à coude avec une bonus, une photo finish. La Ferrari a finalement remporté le duel et a également triomphé dans les courses suivantes.

La dernière comparaison était un test de freinage à 70 mph (environ 112 km/h) ce qui est toujours amusant à voir (et un peu dangereux) lorsque les voitures n'ont pas d'ABS. La Viper a remporté ce match, mais encore une fois, il faut souligner que la F40 vaut beaucoup plus, car le conducteur n'allait n’a pas pris de risques majeurs.

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!