Une réputation loin d'être méritée.

L'Alfa Romeo 166 offre beaucoup pour un budget moindre, mais le processus d'achat pour s'avérer proche de la roulette russe. Voici comment éviter les mauvaises surprises…

Combien débourser

  • A restaurer 500-800€
  • Bon état 1'200-2'000€
  • Concours 2'400-4'900€
Alfa Romeo 166

Tour d'horizon

Praticité ★★★★
Coûts d'entretien ★★★
Pièces de rechange ★★★
Accessibilité bricolage ★★★
Investissement ★★
Désirabilité ★★★

En ce qui concerne les voitures classiques, ce sont généralement les plus gros modèles qui offrent le meilleur rapport qualité-prix, en particulier les modèles relativement récents, comme l'Alfa Romeo 166.

Cette belle et intrigante italienne s'avère particulièrement intéressante, en grande partie en raison du fait que la réputation qu'on lui a fait ne s'appuie guère sur des défauts avérés. Même s'il ne s'agit certes pas d'une voiture premium avec la qualité de construction irréprochable de ses rivales allemandes.

Alfa Romeo 166

La 166 reprend le plancher du modèle auquel elle a succédé, la 164, avec cependant des modifications importantes en termes de suspension. Elle semblait assez triste à l'époque lors de son arrivée sur le marché en 1999, mais un restylage important en 2004 lui a offert un look beaucoup plus attrayant. Dégotez-vous un bon exemplaire et vous obtiendrez une classique pratique, agréable à conduire et économique.

Voici votre liste d'inspection

Moteur

Un moteur de 166 peut tenir plus de 300'000 km s'il est correctement entretenu, mais ils ont tendance à user de l'huile ce qui explique le fait que le niveau de lubrifiant soit régulièrement bas, ce qui peut entraîner des dégâts importants. Vérifiez le niveau et la consistance de l'huile ; si le moteur semble mal entretenu, il suffit d'aller voir ailleurs.

Les moteurs à quatre et six cylindres sont équipés d'une courroie à cames qui doit être remplacée tous les 60'000 km pour ce qui est des petits moteurs et tous les 100'000 km dans le cas du V6. Ce n'est pas un travail bon marché et dans le cas du V6 2.5, le coût est augmenté par l'installation d'une pompe à eau, qui doit être remplacée en même temps.

Alfa Romeo 166

La pompe à huile du moteur 2.0 litres Twin Spark peut tomber en panne, entraînant la désintégration de la partie inférieure du moteur ; guettez les bruits suspects au démarrage Si vous ressentez un manque de puissance dans les régimes élevés, c'est parce que le débitmètre d'air est défectueux. Les nouvelles pièces ne sont pas particulièrement coûteuses, mais c'est quelque chose à utiliser comme outil de négociation.

Sur le V6, écoutez le tic-tac au ralenti ou à bas régime, ce qui pourrait indiquer qu'un levier de soupape colle ; le bruit disparaît lorsque le moteur tourne. Rincer les durites d'huile peut suffire à régler le problème, mais il faudra effectuer cette opération plus d'une fois pour être tranquille.

Boîte de vitesse

Si les boîtes de vitesse des 166 sont toutes relativement solides, la boîte automatique Sportronic à quatre rapports ne convient qu'aux V6 de 3.0 et 3.2 litres, car elles disposent du couple nécessaire. Même le moteur de 2.5 litres n'est pas vraiment à la hauteur, car les rapports sont trop espacés.

La transmission Sportronic est contrôlée par un calculateur. Si ce dernier rencontre un problème, il est susceptible de détruire l'Unité Centrale Electronique et les pièces de remplacement ne sont pas disponibles, neufs ou d'occasion. Il est possible d'enfermer l'UCE pour la protéger ; si cela a déjà été fait, c'est une véritable aubaine. D'ailleurs, la boîte de vitesses Sportronic est censée être étanche à vie, mais un changement de liquide occasionnel est une bonne chose.

Alfa Romeo 166

Si vous optez pour une boîte manuelle, assurez-vous que la pédale d'embrayage est en bon état ; elle peut souvent développer un jeu important. Assurez-vous également que le point d'accroche de l'embrayage n'est pas en haut de la course de la pédale. Le système s'ajuste automatiquement de sorte que si le point d'accroche est à la limite, un nouvel embrayage sera nécessaire - un travail qui n'est jamais particulièrement bon marché.

Sur la boîte de vitesses manuelle, on retrouve un petit guide en plastique incorporé dans le mécanisme de sélection. L'usure entraîne des changements de vitesses difficiles, mais l'installation d'une pièce de remplacement n'est ni coûteuse ni chronophage.

Suspension et freins

Investissez dans un contrôle d'alignement des quatre roues car la suspension, relativement complexe, peut avoir tendance à s'user. Les coussinets peuvent être affectés par l'usure inégale de la bande de roulement et, à grande vitesse, la voiture aura tendance à louvoyer. Si de nouveaux éléments sont alors à installer, il vaut la peine d'installer des éléments Powerflex à la place de pièces d'origine Alfa, de qualité de fabrication moindre.

Alfa Romeo 166

Carrosserie

L'époque où la corrosion était monnaie courante sur les Alfa Romeo était révolue depuis un certain lors de l'arrivée de la 166. S'il existe des signes de rouille, c'est que la voiture a fait l'objet de mauvaises réparations au niveau de la carrosserie. Par conséquent, il vous faut vérifier l'ajustement du panneau et la présence d'overspray.

Intérieur et électricité

Les garnitures intérieures de la 166 ont tendance à bien durer dans le temps. Elles peuvent être en tissu, mais plus souvent en cuir. Cette dernière matière est beaucoup plus attrayante, même si elle n'est pas spécialement plus confortable ou plus durable. De fait, la garniture en tissu a au contraire tendance à mieux vieillir.

Toutes les 166 sont équipées de gadgets pour vous divertir. Revers de la médaille : il y a un certain nombre de pépins électriques pour lesquels vous avez besoin d'être à l'affût. Si le moteur semble tourner plus vite que de coutume au ralenti, c'est probablement en raison du fait que l'alternateur est sur le point de lâcher, ce que confirment les lumières intérieures ou celles du tableau de bord qui s'éteignent lorsque vous actionnez les vitres électriques. Il vaut également la peine de vérifier que la batterie est appropriée : elle devrait être de 70 Ah, mais certains propriétaires ont tenté d'installer des éléments plus petits, qui ne sont pas à la hauteur de ce qui leur est demandé.

Alfa Romeo 166
Alfa Romeo 166

Il en va de même pour le réglage des rétroviseurs extérieurs, les sièges chauffants et le toit ouvrant électrique (le cas échéant). Cependant, bien que le verrouillage central soit un point faible, le reste du système électrique n'est pas forcément réputé pour son manque de fiabilité. S'il y a des problèmes, c'est probablement parce que la voiture a été mal entretenue par son propriétaire précédent.

Les phares au xénon sont l'idéal car ils fonctionnent très bien - quand ils fonctionnent. Mais les remplacements de ces éléments sont très coûteux et le mécanisme d'ajustement automatique de l'intensité n'est pas fiable. Garez la voiture devant un mur et allumez les phares. Leur intensité devrait grimper, puis redescendre, puis se stabiliser. Sinon, il faut s'attendre à une grosse facture de réparation.

Histoire

1999 : La 166 remplace la 164. Elle n'est proposée qu'en berline quatre portes et est proposée avec des moteurs essence 2.0TS, 2.5 V6, 3.0 V6, 2.0TS V6 ou turbodiesel 2.4.

2000 : Une garniture Lusso est proposée qui comprend des garnitures en cuir, des phares au xénon, des essuie-glaces automatiques et des sièges avant à réglage électrique et chauffants.

2004 : La 166 est relookée avec une nouvelle face et une partie arrière modifiée. Dans le même temps, le V6 3.2 litres remplace le moteur 3.0 et le V6 2.5 est abandonné.

2006 : Les dernières 166 sont produites.

Alfa Romeo 166

Conclusion

À moins que vous n'achetiez votre 166 pour un usage quotidien (et avec l'entretien de la part d'un bon spécialiste, c'est une voiture qui convient parfaitement à un usage quotidien), achetez-en une avec le plus gros moteur que vous puissiez trouver, idéalement un 3.0 ou 3.2 V6. Une grande partie de l'attrait de la 166 se trouve dans sa sonorité, et le son le plus enthousiasmant est produit par les gros moteurs V6. Comme ces derniers doivent travailler moins fort que les plus petits, la consommation de carburant réelle des plus gros moteurs n'est pas nécessairement bien pire que celle des plus petits - il n'est pas rare que le 2.0 TS ait une consommation moyenne bien inférieure à 9 litres aux 100 km.

Nous éviterions également tout ce qui est équipé d'une transmission automatique, en partie parce que la version manuelle est beaucoup plus agréable à conduire et en partie parce que si vous décidez de vendre, il vous sera beaucoup plus difficile de changer une boîte Sportronic. Les versions manuelles à cinq et à six rapports étaient proposées à l'époque et c'est cette dernière qu'il faut acquérir de préférence, si vous pouvez en dénicher une.

La réalité est que vous finirez probablement par acheter... ce que vous trouverez, car la 166 ne s'est pas beaucoup vendue, et le modèle est assez rare dans les petites annonces de nos jours. Il est surtout important d'inspecter minutieusement l'ensemble du véhicule avant d'acheter, afin d'identifier les problèmes qui devront être résolus ; la disponibilité de certaines pièces est un vrai problème avec certains modèles, ce qui rend les réparations apparemment simples beaucoup plus difficiles.

Heureusement, la plupart de ces voitures sont entre les mains de passionnés qui les chérissent - le problème peut être de savoir qui s'occupe de la voiture. Comme avec toutes les marques, il y a de bons et de mauvais spécialistes Alfa, et si vous voulez que votre expérience de propriétaire soit un rêve plutôt qu'un cauchemar, vous devez trouver un exemplaire ayant été choyé par le bon spécialiste, et dénicher une telle voiture peut être plus difficile que vous le pensez.