La Model 3 de Tesla est la berline électrique abordable qu'Elon Musk a lancé en grande pompe il y a quelques mois. Lors de son officialisation, le célèbre PDG avait annoncé que les premières livraisons devaient avoir lieu à la fin de l'année 2017. Mais cette date semble bien loin de la réalité pour certains experts, qui annoncent un retard de plus d'un an. 

En effet, d'après Adam Jonas, analyste chez Morgan Stanley et spécialiste de la marque Tesla depuis de nombreuses années, un retard de près d'un an pourrait avoir lieu sur les livraisons du dernier modèle de la marque. Car près de 400'000 commandes ont été enregistrées en plus de celles du Model S et du Model X. Et l'usine du Nevada n'a pas encore atteint sa capacité maximum et ne dispose que d'une production assez limitée. Pas moins de 100'000 véhicules devaient être produits et livrés en 2017. Mais on parle d'un chiffre de seulement 60'000 unités pour l'année suivante, soit 2018. Cela donne beaucoup de retard pour les clients, qui ont déjà payé 1000 dollars pour réserver leur voiture électrique. 

Et cela est uniquement valable pour les clients américains qui ont eu la chance de précommander leur Tesla Model 3. Concernant l'Europe et le reste du monde, la fameuse berline abordable n'a pas encore été présentée officiellement. Ce qui signifie que la priorité n'est pas encore là.

On comprend mieux l'achat par Tesla de la société allemande Grohmann Engineering. Celle-ci a une certaine pratique dans la maîtrise des systèmes automatisés de fabrication. Elle devrait permettre au californien de disposer d'une ligne de production résolument moderne, mais aussi extrêmement performante. Cela pourrait permettre au constructeur américain de rattrapper son retard et ainsi continuer son expansion un peu partout sur la planète. 

Voir:

Tesla Model 3 submodel