Le groupe Volkswagen mise sur la production de véhicules en Algérie, et compte sortir cent véhicules par jours, à terme.

Voici quelques années que Volkswagen est impliqué en Algérie via son partenaire local SOVAC Production. Une coopération qui va se renforcer ces prochains mois, avec la mise en production de plusieurs véhicules du groupe Volkswagen sur le territoire algérien.

L'accord a été signé la semaine dernière en présence du ministre algérien de l'Industrie Abdessellam Bouchouareb, du Dr Josef Baumert, membre du conseil, Andreas Lauenroth, chef de la production étrangère de la marque Volkswagen et de Mourad Oulmi, dirigeant de Sovac.

Lire aussi:

SOVAC procède actuellement à la construction d'une usine de 150 hectares dans la région de Relizane, à 220 kilomètres à l'ouest d'Alger. À partir du printemps 2017, la production va progressivement augmenter jusqu'à atteindre son rythme de croisière de 100 véhicules par jour.

Skoda Octavia facelift
Volkswagen lance une usine en Algérie
2017 Volkswagen e-Golf

"Le Groupe Volkswagen a opté pour une participation dans SOVAC Production", explique Josef Baumert. "Nous avons coopéré ensemble avec succès depuis de nombreuses années. Pour nous, c'est une étape logique pour augmenter les ventes de véhicules en Algérie à long terme."

Pour Andreas Lauenroth, les attentes sont grandes pour cette nouvelle usine. "Un assemblage local des véhicules est un moyen efficace de démarrer la production en Algérie. Nous allons former les employés locaux sur nos standards de qualité, production et logistique dans nos installations européennes. Cela nous permettra d'atteindre le niveau de qualité "made in Europe" en Algérie."

On retrouvera sur les lignes de production la Volkswagen Golf, la SEAT Ibiza, la Škoda Octavia et le Volkswagen Caddy.

Lire aussi:

2017 Volkswagen Golf 7 restylée