Ford vient de dévoiler ses plans concernant l'électrification de sa gamme.

Jusqu'à maintenant Ford restait assez discret dans le domaine des énergies alternatives. Pour bien entamer 2017, Ford vient d'annoncer officiellement son plan d'électrification de sa gamme. La marque à l'oval bleu compte s'investir un peu plus dans ce domaine, même si Ford s'y était déjà essayé avec la Focus électrique sans grand succès. Ainsi, ce n'est pas moins de treize véhicules électrifiés qui vont être lancés d'ici cinq ans, et Ford nous a déjà révélé une liste de sept voitures prévues dans ce programme.

Ford Mustang Black Shadow and Blue Special Editions
Ken Block in 2017 Ford F-150 Raptor

Et autant vous le dire tout de suite, il y a des surprises. La première, et sûrement la plus étonnante, l'arrivée de la Ford Mustang sous une variante hybride, uniquement associée à la motorisation V8, et cela dès 2020. La voiture arrivera tout d'abord aux États-Unis avant de faire son arrivée en Europe probablement. La Mustang n'est pas le seul produit mythique visé par l'hybridation puisque le F-150 est aussi concerné. Un moyen pour Ford de gagner encore quelques grammes de CO2 à l'heure où les normes environnementales deviennent de plus en plus restrictives.

En dehors de ces deux surprises, Ford prévoit également l'arrivée d'un nouveau petit SUV entièrement électrique avec une autonomie proche de 500 kilomètres. Celui-ci sera commercialisé à l'horizon 2020. En Europe, c'est le Ford Transit hybride rechargeable que nous verrons en premier sur nos routes d'ici deux ans. Ford annonce l'arrivée de plusieurs autres modèles grands volumes et conçus pour des trajets commerciaux ou des voitures destinées l'autopartage. Ceux-ci pourront également intégrer quelques technologies liées à la conduite autonome. Ford précise également qu'une série de voitures hybrides seront aussi prévues pour la police américaine.

Lire aussi: