Le petit coupé de Toyota s'est offert une petite cure de jouvence.

Le petit coupé pratique et abordable de Toyota arrive en France avec son nouveau restylage. À l’occasion de ses cinq ans de carrière, il reçoit des évolutions cherchant à le maintenir dans la course des petites sportives.

L’auto ne change fondamentalement pas. Comme pour son cousin, le BRZ de Subaru, la GT86 de Toyota garde son bloc quatre cylindres à plat, dit Boxer, de 2,0 litres de cylindrée, et atmosphérique. Un choix volontairement fait pour le plaisir, là où beaucoup de constructeurs se tournent vers des motorisations turbocompressées, pas forcément plus puissantes, mais souvent plus efficientes. Néanmoins, on ne se plaindra pas de ce choix, qui permet de profiter d’un moteur montant pleinement dans les tours !

2017 - Toyota GT86 restylée
2017 - Toyota GT86 restylée

En termes de style, la voiture n’évolue pas forcément beaucoup. Le premier dessin de la voiture, plutôt réussi, ne necessitait que quelques remises à jours, à l’image des feux à Led, ou du capot plus plongeant. Il faut dire que modifier plus profondément la voiture nécessitait une refonte de l’aérodynamisme de l’auto, déjà bien travaillée. À 32'400 euros en tout cas, la fiche technique se montre séduisante !

Lire aussi:

C’est surtout techniquement que la GT86 évolue. Ainsi, la voiture reçoit quelques améliorations sur ses trains roulants, notamment l’amortissement retouché, pour gagner en stabilité. L’ABS et l’antipatinage ont été améliorés, permettant une meilleure exploitation de la voiture à rythme sportif. La caisse a également été rigidifiée. Autre évolution, le mode Track, qui limite au maximum l’intervention des systèmes électroniques, et permet de profiter du châssis joueur de la GT86.

À bord, la voiture reçoit un nouvel écran multifonction qui permet de suivre en temps réel les courbes de puissance et de couple, ainsi que de suivre l’accélération, tout en surveillant le chrono, qui permet de surveiller l’évolution de son pilotage, tour par tour. Enfin, l’habitacle gagne en qualité perçue, avec de nouveaux matériaux et habillages. Enfin, le volant plus petit vient donner encore plus de caractère au pilotage. Sur une Peugeot 308, cela vient déjà faire son petit effet, alors imaginez sur la GT86 !

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand