En attendant une véritable offensive de Ford sur le marché de l'électrique.

La Ford Focus électrique est une voiture assez confidentielle. Il faut dire que la compacte américaine offrait jusqu'à présent des prestations plutôt en retrait par rapport aux références de la catégorie. C'est donc assez logiquement que Ford s'est penché sur le cas de sa compacte vertueuse, en lui offrant de petites évolutions techniques. Suffisant pour bouleverser la donne ?

À dire vrai, les quelques changements opérés ne suffiront sans doute pas à relancer la carrière de la Focus électrique. Pourtant, celle-ci récupère une batterie plus performante (celle de la variante américaine), forte de 33.5 kWh (contre 23 kWh jusqu'à présent). Certes, l'autonomie progresse et atteint désormais les 225 km (+63 km). Mais cette valeur paraît encore un peu légère face aux ténors du marché tels que la Renault Zoé ou l'Opel Ampera-e. 

Lire aussi:

En utilisant un chargeur rapide, les batteries de la Focus électrique peuvent maintenant être rechargées à hauteur de 80% en 30 minutes. Il faut en revanche compter 5 heures pour une recharge complète à domicile. Dotée d'un moteur de 145 ch, la Focus réclame 11,4 secondes pour effectuer le 0 à 100 km/h ; elle revendique en outre une vitesse de pointe de 137 km/h. 

Côté équipements, signalons la mise à jour du système d'infotainement SYNC3, désormais compatible avec Android Auto et Apple Car Play. La nouvelle Focus électrique est d'ores et déjà disponible à la commande dans certains pays (Belgique, Finlande, Allemagne, Hongrie, Norvège, Suisse et États-Unis). En revanche, le marché français n'est pas évoqué.

Lire aussi:

Abonnez-vous à la newsletter

2017 Ford Focus Electrique