Maintenant oui.

Vous vous en souvenez ? Non ? Pas de panique, la rubrique la plus insolente de la presse auto revient sur la Renault 4 la plus extravagante de ces dernières années. Ou de la dernière décennie. Bon, du dernier siècle, d'accord. Tout débute à l'occasion du Gumball 3000, un rallye pour le moins controversé qui regroupe modèles insolites et supercars du monde entier à l'occasion d'un road trip reliant Londres à Istanbul en passant par Paris, Barcelone, Monaco, Milan, Venise, Zagreb, Belgrade et Sofia.

Pour célébrer les 50 ans de la Renault 4, en 2011, l'agence l'Ecurie, connue pour ses conseils en communication et spécialisée dans l'active lifestyle ont engagé une 4L un peu particulière. Exit le petit moteur quatre cylindres de 30 chevaux de l'époque, place au bloc V6 de la Clio éponyme développant 255 chevaux ! Les liaisons au sol sont également empruntées à la Clio V6, on pourrait donc plutôt dire qu'il s'agit d'une Clio V6 sous la carrosserie d'une 4L, mais cela fait moins rêver que l'inverse.

Lire aussi :

Cette auto a été fabriquée sous le principe du Old-To-New visant à associer la coque d’une ancienne à des soubassements de dernière génération. Il aura fallu seulement deux mois aux six techniciens pour mettre cette voiture sur la route. Il aura également fallu de bons coups de meuleuse et de points de soudure pour fixer la carcasse au châssis, puisque la voiture abat tout de même le 0 à 100 km/h en seulement 6,0 secondes et peut atteindre la vitesse maximale de 243 km/h. Fantastique n'est-ce pas ?

Faites partie de quelque chose de grand