Le diesel, nouveau pestiféré des centres-villes ?

On peut être l’un des berceaux européens de l’automobile et néanmoins prendre des décisions fortes en matière environnementale. C’est le cas de la capitale du Land de Bade-Wurtemberg, Stuttgart, qui a décidé de bannir les voitures diesel (non Euro 6) de son centre-ville lors des pics de pollution, et ce dès l’année prochaine. Une mesure qui concerne les véhicules produits avant 2014, soit 90 % du parc automobile alimenté au gasoil en Allemagne ! Stuttgart compte ainsi réduire drastiquement les émissions de particules fines mais également de CO2 et de NOx.

La sixième plus grande ville d’Allemagne n’a néanmoins pas précisé comme serait mise en pratique cette future interdiction. La solution la plus probable sera l’apposition d’une vignette bleue qui s’ajoutera à la verte, déjà obligatoire, afin de pouvoir entrer dans la plupart des villes allemandes pourvues d’une Umweltzone (une zone basse émission).

Lire aussi : Marché de l'électrique - Un mois de mars record en France

La ville qui a vu naître Mercedes-Benz mais également Porsche s’aligne ainsi sur d’autres grandes cités européennes dont Paris qui, il y a peu, décidait elle aussi de bannir les véhicules diesel les plus anciens de son territoire. De l’autre côté de la Manche, Londres a elle aussi décidé d’augmenter dès octobre 2017 la Congestion Charge pour les véhicules ne répondant pas aux normes Euro 4. Au lieu de payer 11,5 £, ceux-ci devront désormais payer près du double, soit 21 £ !

Au nord de l’Europe, Rotterdam et Anvers ont également décidé d’interdire les véhicules les plus anciens alimentés au diesel. Bruxelles suivra la même voie en 2018. La ville de Lille a elle aussi décidé d’instaurer l’écopastille lors des pics de pollution avant la mise en place d’une zone à circulation restreinte.

Une kyrielle d’initiatives locales qui doit encourager l’Europe à plancher sur une législation commune en la matière, car l’automobiliste lambda, habitué à traverser les frontières, pourrait bien y perdre son latin !

Lire aussi: