Du plastique à base de bambou, voilà peut-être un matériau promis à un bel avenir.

Ford fait feu de tout bois pour amorcer la transition écologique. Le constructeur américain se penche actuellement sur le cas du bambou, qui pourrait un jour peut-être se retrouver dans l'habitacle de nos voitures. Selon Ford, l'association de plastique et de ce bois apprécié des pandas permettrait en effet de créer un matériau ultra-résistant.

Bamboo could feature in your next car
Bamboo could feature in your next car

"Le bambou est incroyable. Il est solide, flexible, totalement renouvelable et très répandu en Chine et dans d'autres régions asiatiques", explique Janet Yin, un ingénieur du centre de recherches Ford de Nanjing. L'un des avantages fondamentaux du bambou, c'est sa capacité à se régénérer rapidement, ce qui n'est pas le cas de la plupart des arbres. En outre, le bambou serait globalement plus résistant que les autres fibres naturelles. Toutefois, le constructeur n'annonce rien de concret pour le moment et nous ne savons pas si l'arrivée de ce type de matériau dans nos voitures est réellement imminente.

D'une manière plus générale, Ford exploite déjà différents matériaux renouvelables. En Amérique du Nord, la marque à l'ovale bleu utilise ainsi de la mousse à base de soja pour les sièges de ses voitures. On retrouve du kenaf - une plante tropicale proche du coton - au niveau des renforts de porte d'un Ford Escape tandis que les moquettes des Transit et C-Max ont été dans une vie antérieure des bouteilles en plastique. En outre, des cosses de riz servent à renforcer le plastique du faisceau électrique du F-150.

Lire aussi :

Bientôt du bambou dans nos voitures ?