Attention, votre voiture vous surveillera très prochainement.

Vous connaissez sans doute le fabricant du traqueur d’activité Fitbit, un bracelet chargé d'enregistrer plusieurs données liées à votre activité physique journalière. Nous apprenons aujourd'hui que Ford serait en contact avec Flex, l'entreprise fabricante de ce traqueur, qui pourrait explorer des solutions de capteurs biométriques au sein des habitacles selon le magazine américain Fortune. Les deux entreprises ont d'ailleurs déjà travaillé ensemble dans le développement de capteurs pour un système de conduite semi-autonome.

Pour être tout à fait concret, ce type de technologie pourrait permettre de détecter le comportement du conducteur au volant et diagnostiquer si celui-ci est "en état" de conduire. Les capteurs biométriques seraient ainsi capables de détecter les signes de fatigue émis par le conducteur. Michael Mendenhall, Directeur Marketing chez Flex déclare que le Directeur de Ford, Mark Fields, pense qu'il est d'abord possible de réduire la mortalité et les accidents de la route bien avant l'aboutissement total de la voiture autonome.

Lire aussi :

Mais ces capteurs auraient plusieurs utilités. En effet, Ford estime qu'ils pourraient également mesurer le niveau de CO2 au sein de l'habitacle ou encore, plus surprenant, détecter la présence d'un enfant dans la voiture, les portes verrouillées et laissé seul. Au cas où celui-ci puisse être oublié par ses indignes parents. Ce système pourrait également s'appliquer aux animaux, eux aussi parfois concernés par cet acte malveillant.

Source : Fortune