En plus de son nouveau look, des motorisations plus efficientes et une boîte automatique à 8 rapports sont au rendez-vous.

Après avoir dévoilé les premières images de la 308 restylée le mois dernier, Peugeot a dévoilé un lot de photos et de vidéos détaillées pour présenter le lifting de mi-carrière de son best-seller. Au delà de la discrète évolution du design extérieur, les changements les plus importants sont ceux qui ne se remarquent pas au premier coup d'œil.

En effet, sous le capot, nous verrons débarquer d'ici la rentrée 2017 un nouveau moteur diesel 1,5 litre BlueHDi de 130 chevaux, une première sur un véhicule du Groupe PSA. Plus de 200 brevets ont été déposés lors du développement de cette nouvelle motorisation diesel qui anticipe les normes Euro 6C, et qui remplace l'actuel 1,6 litre BlueHDi de 120 chevaux. En plus d'offrir un gain de 10 chevaux supplémentaires, Peugeot annonce une consommation en baisse de 4 à 6 % par rapport au BlueHDi 120, grâce à une subtile réduction de la cylindrée, mais surtout à un nouvel échangeur haute efficacité et à un système de combustion inédit... Dont la géométrie est issue de la Peugeot 908 victorieuse aux 24 Heures du Mans en 2009 !

2018 Peugeot 308 facelift
2018 Peugeot 308 facelift

Du côté des motorisations essence, le petit trois-cylindres 1,2 litre PureTech de 130 chevaux s'offre également une nouvelle génération qui, ici aussi, anticipe les normes Euro 6C et promet une baisse de la consommation d'environ 4 %. Celui-ci adopte un filtre à particules et un système de dépollution encore plus efficace, avec de nouvelles technologies de catalyseur, une combustion et une température d'échappement optimisées, ainsi que des matériaux offrant une meilleure résistance thermique.

Ces deux motorisations s'accompagnent d'une nouvelle génération de boîte mécanique à six rapports, plus compacte et plus légère. Enfin, la version dynamique 308 GT dotée du quatre cylindres diesel 2,0 litres BlueHDi de 180 chevaux bénéficiera d'une toute nouvelle boîte automatique "EAT8" à huit rapports, développée en collaboration avec Aisin. Plus compacte, efficace et plus légère de 2 kg que l'EAT6, elle promet une consommation en baisse de 7 %.

Toutes les aides à la conduite des nouvelles Peugeot 3008 et 5008 sont également au rendez-vous sur la 308 restylée, parmi lesquelles nous retrouvons l'alerte sur risque de collision, le freinage automatique d'urgence, l'alerte active de franchissement de ligne, l'alerte attention conducteur, les feux de route automatique, ou encore le régulateur adaptatif avec fonction stop. Nous retrouvons également la reconnaissance des panneaux de vitesse avec préconisation, ou encore l'aide au stationnement qui s'accompagne désormais d'une caméra de recul avec vision aérienne à 180°.

Petite déception sur la version sportive 308 GTi by Peugeot Sport, dont la mécanique n'évolue pas : le 1,6 litre THP de 270 chevaux est toujours au rendez-vous, permettant un 0 à 100 km/h en 6,0 secondes. L'ensemble est complété par des jantes spécifiques de 19 pouces, un différentiel à glissement limité Torsen, des pneus Michelin Pilot Super Sport, ou encore des freins de 380 mm de diamètre à l'avant et 268 mm à l'arrière, dotés d'étriers rouges signés Peugeot Sport. À l'occasion du restylage, il est désormais possible d'opter sur la GTi pour une nouvelle teinte "Coupe Franche", mariant le Bleu Magnetic au Noir Perla Nera.

Lire aussi:

Les commandes de la nouvelle Peugeot 308 restylée sont d'ores et déjà ouvertes, avec un tarif débutant à partir de 20'550 € en berline, et 21'500 € pour la version break 308 SW.

Peugeot 308 (2018)