Premières retrouvailles avant la montée de Turckheim en septembre...

Juin 2013. Alors que Peugeot Sport reprenait pied dans la compétition automobile pour la première fois depuis l'arrêt du programme 908 HDI en endurance un an et demi plus tôt, la firme au lion décidait de s'attaquer à la légendaire course de Pikes Peak, dans le Colorado, avec une vertigineuse version de la 208 T16 spécialement conçue pour cette épreuve.

La suite, on la connaît : en signant un chrono de 8'13"878, Loeb ne remportait pas seulement l'épreuve haut la main, mais il pulvérisait également au passage le record du parcours, une référence toujours d'actualité aujourd'hui, alors que se dispute ce week-end la 95e édition de l'épreuve.

Lire aussi:

Loeb Peugeot 208 Pikes Peak 2

Depuis cet exploit, Loeb n'avait plus eu le loisir de piloter "sa" voiture, qui n'avait plus roulé depuis hormis une démonstration à Goodwood en 2014. Les retrouvailles ont eu lieu mercredi, sur le circuit de l'Anneau du Rhin, en Alsace, où le nonuple champion du monde des rallyes, actuel protagoniste du Championnat du monde de Rallycross avec Peugeot, a retrouvé la 208 T16 pour une séance d'essai, en vue de leur première sortie en public depuis 2013 lors de la course de cote de Turckheim, toujours en Alsace, en septembre prochain.

"Quel plaisir de remonter à bord de cette voiture démoniaque", se réjouissait Loeb après son galop. "Elle est comme je l’avais quittée à l’époque sur ce sommet du Colorado, mes gars du Sébastien Loeb Racing ont fait du sacré bon boulot pour la remettre en route ! Je craignais d’être un peu dépaysé au début, mais au final je l’ai moins été que lorsque je m’étais installé pour la première fois à son volant ou quand je m’étais retrouvé avec dans le Mont Ventoux à l’époque."

Lire aussi:

 

Loeb Peugeot 208 Pikes Peak

875 chevaux pour... 875 kilos !

"L’idée de ce déverminage, c’était surtout de vérifier que tout fonctionnait correctement et de me réapproprier l’auto, pour ne pas arriver complètement paumé à Turckheim", continue le pilote Peugeot. "Le temps de reprendre confiance et de réaliser que ça n’a rien à voir avec une autre monture, à la fin j’étais plutôt à l’aise ! Avec son appui aérodynamique et ses énormes pneus Michelin, elle possède un niveau de grip incroyable. J’étais d’ailleurs dans les meilleures conditions possibles pour retrouver mes repères, puisque les techniciens du manufacturier clermontois avaient spécialement fait le déplacement pour l’occasion. Maintenant, je me languis déjà d’être à Turckheim !"

 

Loeb Peugeot 208 Pikes Peak 4
Loeb Peugeot 208 Pikes Peak 3

Pour rappel, la Peugeot 208 T16 Pikes Peak est dotée d'un V6 bi turbo de 3,2 litres développant 875 chevaux… pour 875 kilos ! Une puissance passée via les quatre roues motrices, et une boîte six vitesses à commande séquentielle actionnée par palettes au volant.

Côté performance, il ne lui faut que 1,8 seconde pour atteindre les 100 km/h, 4,8 secondes pour les 200 km/h, et est propulsée à 240 km/h en sept secondes à peine.

Le record de Loeb à Pikes Peak en 2013 en vidéo :