Il vaut mieux éviter de téléphoner en conduisant, quelques chiffres le montrent !

Téléphoner et conduire ne font pas bon ménage. Outre les amendes allant de 90 à 375 euros, et le retrait de trois points sur le permis de conduire, le fait de conduire en téléphonant augmente fortement le risque d'accident. Le loueur de voitures Sixt a lancé une campagne de prévention à ce sujet à découvrir ici.

x5

Conduire en tenant son portable en main est fortement accidentogène. Selon les études, les risques d'avoir un accident sont multipliés par cinq dans ces conditions.

x10

Lorsqu'on lit ou que l'on écrit un SMS, les statistiques démontrent que le risque d'accident est multiplié par 10.

Téléphone au volant

10%

1 accident sur 10 est désormais associé à l’usage du téléphone pendant la conduite. Le risque maximal intervient au moment où le conducteur décroche son téléphone, où il se déconcentre pour allumer le téléphone.

Une seconde

C'est le temps de réaction de l'être humain en moyenne. Lors de l'utilisation d'un téléphone portable au volant, ce temps double.

13 mètres

C'est la distance que vous parcourez en une seconde à 50 km/h, soit la vitesse autorisée en ville. Pire, à 130 km/h, vous parcourez 36 mètres. À cette vitesse, en 3 secondes, soit le temps de lire un message, 100 mètres sont parcourus.

Lire aussi:

0%

C'est la différence de taux de déviation, pour éviter un obstacle, lorsqu'un conducteur utilise ou non un kit main libre. Ce qui démontre qu'un kit main-libre ne réduit pas forcément les risques.

Source : Sixt, Sécurité routière

Faites partie de quelque chose de grand