Comme au bon vieux temps...

Le nonuple champion du monde des rallyes, aujourd'hui protagoniste du Championnat du monde de Rallycross avec Peugeot, a retrouvé son ancienne équipe pour une séance d'essai au volant de la C3 WRC.

Il y a quelques semaines, Citroën annonçait que Sébastien Loeb, son pilote emblématique avec lequel elle a dominé le championnat du monde des rallyes durant une dizaine d'années, reprendrait du service au volant d'une voiture WRC.

Mardi, sur une route des Vosges, Loeb a ainsi pu prendre pour la première fois le volant d'une WRC de nouvelle génération, issue de la nouvelle réglementation technique en vigueur depuis cette saison avec des voitures plus puissantes, et bénéficiant de davantage d'appuis. Il était accompagné de son acolyte Daniel Elena dans le baquet de droite.

Lire aussi:

Sebastien Loeb Citroen

Pour l'heure, Citroën ne prévoit pas d'aligner Sébastien Loeb en WRC, du moins pas d'ici la fin de la saison, mais Yves Matton, le directeur de la structure compétition de la marque aux chevrons, a déclaré ne pas fermer la porte à cette option pour 2018.

Cette année, Citroën ne compte qu'une victoire après neuf manches disputées, avec le succès de Kris Meeke au rallye du Mexique, en mars dernier. Mais le pilote irlandais, qui compte également quatre abandons et deux résultats hors des points, n'occupe que le 11e rang du classement du championnat du monde, le meilleur pilote Citroën étant finalement Craig Breen, 7e.

Neuf titres mondiaux, 78 victoires, plus de 900 victoires de spéciale

Les actuelles voitures du championnat WRC sont équipées d'un moteur 1,6 litres turbo et quatre roues motrices, et ont vu leur puissance passer de 300 à 380 chevaux cette année, avec également un poids total allégé de 25 kg, et des appendices aérodynamiques plus importants.

De 2004 à 2012, sa dernière saison complète en WRC, Sébastien Loeb a aligné neuf titres mondiaux successifs avec Citroën, décrochant pas moins de 78 victoires en rallyes, et plus de 900 victoires en spéciale.