Quand les meilleurs ingénieurs se penchent sur le Flat-Six de la 911...

Pour beaucoup de passionnés de la 911, une Porsche préparée par Singer est le rêve absolu. Pourquoi ? Car sans renier ce qui fait le charisme d'une 911 Classic, le préparateur américain lui insuffle un soupçon d'exclusivité, teinté de performances hors normes et d'équipements dernier-cri.

C'est aussi la rencontre entre un chanteur britannique Rob Dickinson et un ingénieur allemand Norbert Singer... qui ont su donner ce petit côté Rock'n Roll à leurs productions automobiles.

Jusqu'alors partenaire de la célèbre maison Cosworth pour revisiter les mécaniques Porsche air cooled, Singer s'est aujourd'hui rapproché du bureau d'étude Williams Advanced Engineering (oui, oui, une structure dérivée de l'écurie de Formule 1 Williams Grand Prix), pour développer un Flat-Six refroidi par air dernier-cri.

 

Si la base technique est toujours celle d'un 6 cylindres à plat de Porsche 964 ou de Porsche 993, le travail effectué en profondeur laisse à penser que la mécanique Singer-Williams est 100% nouvelle.

D'une cylindrée de 4,0 litres, le Flat-Six de la Porsche 911 reçoit une culasse à 4 soupapes par cylindres et 4 arbres à cames de type compétition. Pour superviser ce projet audacieux, ce n'est autre de Mr Hans Mezger, père – entre-autres – du programme F-1 de Porsche et du développement du Turbo sur les 917/30, Mclaren MP4/2 et bien sûr en série sur la Porsche 911 "930" Turbo... qui a été mandaté par Singer-Williams.

Lire aussi:

Selon Singer et Williams, ce moteur 4,0 litres atmosphérique développerait 500 ch et sa zone rouge serait fixée à 9'000 tr/min. Parmi les autres détails dont on dispose, ajoutons la présence d'un échappement en Iconel et en Titanium, une boîte à air en carbone, un refroidissement renforcé... De quoi permettre aux futurs clients d'atteindre le nirvana.

Source : Singer

Faites partie de quelque chose de grand