Un système qui sera amené à se généraliser.

Le salon de Francfort n’est pas seulement dédié aux constructeurs automobiles. Les équipementiers peuvent également louer leur stand afin de présenter leur toute dernière technologie. C’est le cas de Continental qui présentera son système de recharge sans fil.

Lire aussi:

Il s’agit d’un système de recharge par induction. Il comprend une borne émettrice placée au sol, et d’un récepteur situé sous la voiture. Pour recharger, rien de plus simple. Le conducteur devra tout d’abord trouver un emplacement équipé de cette technologie. Une fois le véhicule correctement positionné, la recharge démarre alors automatiquement.

continental
continental

Mais attention, car avec cette recharge à induction, le temps de chargement sera forcément un peu plus long qu’avec un câble. L’équipementier allemand annonce une recharge d’environ un kilomètre par minute, il ne faut donc pas être trop pressé…

La recharge par induction ne répond cependant pas aux mêmes attentes qu’une recharge par câble. Elle permet via plusieurs recharges, de récupérer le maximum d’autonomie. Le conducteur ne va pas spécialement se déplacer pour uniquement recharger sa voiture, non ! Il va continuer à utiliser sa voiture normalement, sans avoir à se rendre dans une borne ou station de recharge.

Le système de recharge par induction pourrait équiper par exemple des supermarchés. Lorsque vous faîtes vos courses, disons une heure environ, la voiture aura alors récupéré 60 km d’autonomie, ce qui n’est pas négligeable.

Thomas Rohrl, le responsable de l’e-mobilité chez Continental ajoute : "Avec le système de recharge par induction, les conducteurs peuvent recharger autant de fois qu’ils le souhaitent et où ils le souhaitent sans aucun problème…et grâce aux nombreuses petites sessions de recharge, le conducteur récupère autant d’autonomie que s’il avait fait qu’une seule et longue session de recharge."