La future Toyota Supra termine sa mise au point. En attendant revenons en images sur la précédente génération, qui a fait le bonheur des amateurs de Gran Turismo.

Elle va rappeler quelques souvenirs aux amateurs de Gran Turismo. Sortie en 1993, la quatrième et dernière génération en date du coupé Toyota, dont les origines remontent à 1979, aura été vendue à près de 45'221 exemplaires. Une voiture dont la diffusion s'est surtout centrée sur le Japon et les États-Unis.

Lire aussi:

Équipée d'un six cylindres en ligne de près de 3 litres de cylindrée, la Supra développait 220 chevaux environ en version atmosphérique, avec un version bien plus puissante de 330 chevaux avec le bloc Twin Turbo. De quoi lui permettre d'atteindre les 250 km/h (auto-limité) et d'abattre le 0 à 100 km/h en 5,6 secondes. La voiture pèse environ 1615 kg, et reçoit notamment un ABS et un immense aileron, notamment sur les versions françaises.

Elle marque une cassure avec les trois précédentes génération de Supra, plus carrées, aux lignes saillantes. Des voitures à découvrir également dans cette galerie photo.

Il n'y aura que très peu de Toyota Supra en France, une cinquantaine tout au plus. Le succès d'estime de la voiture va plutôt se faire sur la présence de la voiture dans les jeux vidéos comme Gran Turismo ou Need for Speed. Elle va également se faire remarquer en compétition.

Toyota Supra Race spec
Toyota Supra Race spec
Toyota Supra Race spec

Ainsi, on retrouvera la Supra dans le très populaire championnat GT japonais, le Super GT, où elle s'imposera à quatre reprise : 1997, 2001, 2002 et 2005. Elle finira également 14e des 24 Heures du Mans en 1995. Place désormais à celle qui pourrait être la future Toyota Supra, développée en collaboration avec BMW. Sa date de présentation n'est pas encore connue, même si les choses semblent avancer bon train.

Lire aussi:

Il ne serait pas surprenant de la voir faire ses grands débuts en 2018, certains évoquant même une première apparition avant la fin de l'année.

Méga galerie - Toyota Supra