Découvrez les différentes Mercedes engagées en DTM, et les versions civiles dont elles proviennent.

Mercedes et le DTM, une histoire qui dure depuis de nombreuses années, avec la complicité d'AMG. La marque à l'étoile y est présente depuis 1988, et se retirera fin 2018, pour se consacrer à la Formula E. Ces 30 années de DTM se sont ponctuées par une participation aux 26 saisons. Mercedes y remportant dix titres pilotes, 13 chez les équipes et six chez les constructeurs. Le tout avec 183 victoires, 128 pole positions et 540 podiums. Autant d'années en compétition et donc une vraie évolution des voitures engagées, que Motor1.com vous propose de découvrir. 

Lire aussi:

1988 à 1993 - Mercedes 190E

Avant la Mercedes Classe C, la 190E était la berline moyenne de Mercedes. Elle va évoluer entre le lancement du DTM et la fin de la carrière de la voiture, avec notamment la très bestiale Evolution II. Elle sera remplacée sur la route comme en course par la Mercedes Classe C première du nom.

190 E
Mercedes 190E

1994 à 1996 - Mercedes Classe C

Alors que le DTM commence à s'internationaliser, la Classe C, plus moderne, fait son apparition. On entre ici dans une nouvelle ère du Supertourisme, avec une explosion des moyens alloués. L'ITC, l'International Tourisme Championship, qui en découle, fait exploser les coûts, et, fin 1996, la Classe C DTM se voit remisée au garage.

Mercedes Classe C I
Mercedes Classe C I

2000 à 2001 - Mercedes CLK DTM

Quatre ans après l'échec de l'ITC, le DTM renaît avec un règlement tourné autour des coupés. Cette fois-ci, ce sont les coupé CLK qui sont mis à contribution. On retrouve ainsi la face avant typique des Classe E des années 1990. Mercedes va remporter avec Bernd Schneider le championnat de la renaissance.

Mercedes CLK
Mercedes CLK DTM I

2002 à 2004 - Mercedes CLK DTM

Les générations évoluent, et la nouvelle CLK DTM est désormais vendue. La voiture évolue et reprend les codes stylistiques Mercedes de l'époque. Au volant, on retrouve des pilotes de renom comme Jean Alesi, ou Mika Häkkinen. 

Mercedes CLK
Mercedes CLK DTM II

2005 à 2007 - Mercedes Classe C

Comme un retour aux sources, les Berlines sont de nouveaux imposées en DTM. Face aux Opel et Audi, Mercedes revient avec la Classe C deuxième génération. Les feux en cacahuètes sont la marque de fabrique de la petite berline Mercedes, qui va se montrer redoutable en piste, s'imposant même en France, en 2007, avec Bruno Spengler.

Mercedes Classe C II
Mercedes Classe C DTM II

2007 à 2011 - Mercedes Classe C

Le règlement ne change pas, les berlines restent mais les voitures évoluent. Pour suivre l'évolution de ses modèles, la nouvelle Classe C entre en piste, et va rester jusqu'en 2011. Comme dans la vie civile, la version course connaître aussi le restylage de la face avant, avec des feux plus agressifs.

Mercedes Classe C III
Mercedes Classe C DTM III
Mercedes Classe C DTM III

Lire aussi:

2012 à 2015 - Mercedes Classe C Coupé

Cette fois-ci, c'est bien le règlement qui évolue. En 2011, tous les concurrents du DTM doivent passer au coupé, avec l'arrivée de BMW en compétition. Mercedes en profite pour aligner la version coupé de sa berline classe C.

Coupé Classe C
Mercedes CLasse C COupé

2016 à 2018 - Mercedes Classe C Coupé

Il s'agira donc de l'ultime Mercedes de DTM. La dernière génération de Classe C coupé est entrée en service en 2016, et devrait donc prendre sa retraite fin 2018, date ou Mercedes se dirigera vers la Formula E.

Coupé Classe C
Mercedes quitte le DTM

Découvrez nos photos des Mercedes de série engagées en DTM

Méga galerie - Les Mercedes en DTM