Une nouvelle finition GT Line intègre le catalogue.

Kia offre un petit restylage au Sorento, le SUV sept places de la gamme. Sur le plan esthétique, les changements sont pour le moins discrets. À l'avant, le Sorento rafrâichi s'offre simplement une nouvelle grille de calandre, des boucliers redessinés et une signature lumineuse plus moderne. Service minimal également à l'arrière, avec là aussi un bouclier redessiné et des feux à peine revus. En outre, l'offre en matière de teintes de carrosserie et de jantes est élargie.

L'habitacle a également été retouché, toujours avec parcimonie. Le volant est désormais à quatre branches tandis que les commandes de la climatisation changent légèrement. Selon Kia, la qualité globale progresse grâce aux parties moussées plus nombreuses.

2018 Kia Sportage facelift (Euro Spec)

Kia a également installé sur son Sorento une nouvelle boîte automatique à huit rapports (contre six auparavant). Celle-ci permet d'abaisser les émissions du diesel de 200 ch à 159 g de C0 (172 auparavant), avec donc une baisse mécanique du malus chez nous. Cette transmission dispose de quatre modes de conduite : Eco, Comfort, Sport et Smart. Le dernier d'entre eux agit seul et sélectionne l'un des trois autres modes en fonction de la conduite adoptée. Notez que la boîte manuelle six est toujours au programme.

Lire aussi :

Le Sorento cède à la mode des finitions sportives et s'offre une déclinaison GT Line, que l'on reconnaît essentiellement à ses étriers rouges, ses anti-brouillards scindés en quatre et ses quelques badges distinctifs. Enfin, la dotation en matière d'aides à la conduite inclut désormais le détecteur de fatigue, les feux de route automatiques et l'aide au maintien dans la voie.

Le Kia Sorento restylé sera présenté au salon de Francfort, puis commercialisé en fin d'année. 

2018 Kia Sorento facelift