Pour le Concours national d'élégance, à Chantilly, DS sera présente avec quelques voitures… présidentielles ! De la DS7 à la DS Présidentielle, le voyage dans le temps est certain.

Les Présidents et l'automobile, en France, c'est une longue tradition d'autos préparées, de berlines élégantes, voire de modèles uniques. Citroën et DS collaborent depuis longtemps avec l'Élysée pour fournir des voitures spéciales. Ces autos seront en partie représentées à l'occasion du Concours d'Élégance de Chantilly, ce dimanche 4 septembre.

Lire aussi:

La gamme présidentielle exposée reprendra les véhicules emblématiques des Présidents de la Ve République. Ainsi, on retrouvera la superbe DS Présidentielle du Général De Gaulle. Une voiture présentée en 1968, et qui avait la particularité d'être plus longue que la Lincoln présidentielle aux États-Unis. Une question de prestige dira-t-on ! La voiture était carrossée par le maître français de la carrosserie, Henri Chapron.

Citroën GS de Pompidou
citroen DS

Ce même Henri Chapron réalisera également la SM Présidentielle de 1972. Une carrosserie dite Landaulet pour ce dérivé cabriolet quatre portes du coupé équipé d'un V6 Maserati de la marque aux chevrons. Georges Pompidou sera le premier à rouler avec cette voiture à la ligne moderne, accompagnant des personnalités politiques telles que la reine d'Angleterre. Jacques Chirac l'utilisera également pour son investiture en 1995.

Lire aussi:

La collection réunira également une DS 21 "Prestige", voiture des hauts fonctionnaires de l'État dans les années 60-70. On pourra également admirer les deux DS "nouvelle génération" de François Hollande et Emmanuel Macron. Des voitures spécialement créées par la marque DS pour les investitures des deux derniers présidents de la République.

Citroën DS5 présidentielle François Hollande
DS 7 Crossback Emmanuel Macron
La voiture présidentielle d'Emmanuel Macron