Dans la lignée de la sublime Trézor du Mondial de l'Auto, la Renault Symbioz évoque les Renault de 2030 : électriques et technologiques.

Il n'y a pas que les marques allemandes à monter au créneau pour ce salon de Francfort. Renault, à l'occasion du rendez-vous germanique, offre au public sa vision de l'automobile de demain, et plus particulièrement, celle de 2030.

Lire aussi:

En termes de design, la Renault Symbioz garde à l'esprit les codes de la marque, que l'on retrouvait déjà sur le Trézor. Les feux se veulent fins, et mettent en avant la calandre au losange.  Quelques détails, dans le profil notamment font penser aux anciens modèles de Renault, comme ces montants avant penchés, rappelant l'Avantime ou l'Espace. Le Symbioz semble reprendre cet esprit coupéspace que l'Avantime avait initié, sans grand succès au début des années 2000, avec des volumes intérieurs importants, et des surfaces vitrées généreuses. Notons également cette petite protubérance vitrée à l'arrière. Clin d'œil à la Formule 1 ?

Renault Symbioz Concept official image

Comme pour beaucoup de constructeurs, la marque française parie sur les autos électriques et autonomes. Pour le losange, il faut bien l'avouer, l'électrique est un crédo depuis 2007, aussi, ce concept Symbioz profite de tout le savoir-faire du leader européen dans le domaine.

Le concept Symbioz est propulsé par deux moteurs électriques de 680 chevaux, mais surtout, profite d'un travail de symbiose, justement avec son environnement. Outre la conduite autonome qui est l'un des axes principaux d'étude des marques, le concept peut communiquer avec les maisons, les infrastructures. "Les kWh sont gérés par un réseau partagé entre le véhicule et l’habitation, dans un environnement régenté par une intelligence artificielle qui anticipe les besoins", explique ainsi le constructeur.

Renault Symbioz Concept official image
Renault Symbioz Concept official image

"La façon dont nous utilisons nos véhicules est en train d’évoluer. D’ores et déjà une voiture n’est pas qu’un moyen de se déplacer d’un point A à un point B. Concentré de technologies, la voiture devient un espace interactif et personnalisé, qui connecte les occupants aux autres véhicules, aux personnes et aux objets qui les entourent", annonce Thierry Bolloré, directeur délégué à la compétitivité du groupe Renault.

Penser demain

"À l’horizon 2030, nous imaginons de nouveaux scénarios dans lesquels un usage plus efficient de l’énergie, la connectivité et les possibilités de conduite autonome amélioreront notre façon de vivre et de nous déplacer."

L'habitacle a été étudié en fonction, avec la présence d'un tableau de bord pivotant et d'un habitacle entièrement modulable. Il permet facilement aux occupants de se relaxer, de discuter ensemble. La technologie embarquée permet également de configurer l'habitacle en fonction des passagers présents.

Renault Symbioz Concept official image
Renault Symbioz Concept official image

"Après une première série de concept-cars autour du cycle de la vie qui mettait l’accent sur le nouveau design de nos modèles, la seconde série se veut un travail exploratoire sur la mobilité du futur", commente Laurens van den Acker, directeur du design. 

Lire aussi:

"Nous ne pouvons plus imaginer un véhicule sans penser à l’écosystème qui nous entoure. Renault SYMBIOZ est vraiment un projet unique qui nous a permis de travailler avec des planificateurs, designers, ingénieurs et architectes. L’idée était de repousser les limites en termes d’expérience utilisateur, de technologies, d’utilisation de l’énergie et d’harmonie du design, afin de créer une toute nouvelle expérience globale."

Retrouvez toutes les nouveautés, les concepts et les photos live du salon de Francfort 2017 sur notre page spéciale !

2018 - Renault Symbioz Concept