Voiture la plus écologique au monde ?

L’automobile et l’environnement, un sujet très vaste sur lequel nous pourrions débattre pendant des heures. À cause de la pollution ambiante et l’affaire scandaleuse du DieselGate, les constructeurs tentent de se racheter en vantant les mérites écologiques de leurs voitures.

À tour de rôle, les constructeurs automobiles se lancent dans la guerre des voitures électriques, prochaine révolution dans le secteur vieux de plus d’un siècle.

Dans cette mouvance, des étudiants néerlandais en troisième année de l’université de technologie présentent Lina, une voiture (presque) totalement recyclable. Cette voiture n’utilise pas de métal, ni de l’acier, ni de l’aluminium et surtout pas du carbone, non ! Les étudiants ont opté pour le lin, ainsi qu’un plastique non chimique obtenu à partir de betterave à sucre.

Lina

Concernant le procédé de fabrication, il est très simple selon Cas Verstappen, le responsable de ce projet : "Le composite bio est assemblé à la façon d'un sandwich. Il se compose de trois couches distinctes qui vont venir se coller les unes sur les autres. Une plaque de fibres de lin, puis du plastique bio, et de nouveau une plaque de fibres de lin. La fabrication de Lina nécessite très peu de CO2 et le lin, son matériau principal, est largement disponible en Europe."

Lina est une voiture électrique qui ne pèse que 310 kg, elle dispose de deux moteurs électriques placés à l’avant et reliés à deux batteries. Selon les concepteurs, Lina offre une autonomie de 100 km et peut atteindre une vitesse maximale de 80 km/h. Seul petit hic, la voiture n’est pas encore homologuée car elle ne peut pas passer l’exercice du crash-test. Le matériau utilisé ne se plie pas comme du métal, mais se brise, ce qui est problématique en cas d’accident.

Lire aussi:

Source: LCI