Le Tesla Semi veut révolutionner le secteur.

Elon Musk a présenté le jeudi 16 novembre 2017 le nouveau poids lourd électrique du constructeur Tesla. Voilà des mois que nous l’attendions, la présentation de ce camion a été reportée à deux reprises.

L’attente en valait la chandelle, le Tesla Semi promet de révolutionner le secteur du transport routier. En plus de n’émettre aucun gramme de CO2, le Semi bénéficie de toutes les dernières technologies.

Tesla Semi
Tesla Semi

A ne pas manquer:

Avant-gardiste

Le Tesla Semi a été dessiné par le centre de design Tesla. Les designers ont façonné le Tesla Semi en respectant les principes de l’aérodynamisme. Le Tesla Semi affiche un coefficient de pénétration dans l’air de 0,36; ce qui est nettement inférieur à un camion traditionnel (Cx supérieur à 0,5).

À l’intérieur de la cabine, le chauffeur routier a une position centrale afin de maximiser l’espace à bord et d’accroître sa visibilité. Face au chauffeur, on retrouve deux écrans tactiles qui embarquent toute l’instrumentation. Le Tesla Semi ne propose cependant pas de compartiment de couchage, l’utilisation du camion n’est donc pas adaptée aux longs trajets.

Tesla Semi

Le Tesla Semi a des vitres incassables, ce qui peut franchement rassurer les professionnels de la route souvent confrontés au vandalisme de leur outil de travail.

Révolution oblige, le Tesla Semi est un camion connecté. Le chauffeur dispose d’une application sur son smartphone afin de consulter l’état de son engin. De série, le Tesla Semi sera livré avec le système Autopilot. En plus de pouvoir maintenir automatiquement sa trajectoire, le Tesla Semi a une fonctionnalité inédite. L’option "Platooning" permet à plusieurs Tesla Semi de suivre de manière autonome et sans chauffeur, un camion Tesla piloté par un chauffeur. Concrètement, il s’agit d’un convoi composé d’un camion avec chauffeur en tête de fil, suivi par un ou plusieurs camions sans chauffeur.

Elon Musk affirme que cette option permettra aux entreprises du transport de réduire leur masse salariale…

Tesla Semi
Tesla Semi

Moins de 1000 km d’autonomie

Le Tesla Semi repose sur quatre roues indépendantes animées par six moteurs électriques. Lorsqu’il est vide, le Tesla Semi peut passer de 0 à 96 km/h en seulement 5,0 secondes. Lorsqu’il est chargé (40 tonnes de charge utile), le camion effectue le même exercice en 20 secondes.

Le plus important est l’autonomie de l’engin. Elon Musk a annoncé que le Tesla Semi pouvait rouler près de 800 km. Nous sommes loin des camions diesels qui peuvent généralement parcourir plus de 1500 km avec un seul plein. Cependant, le Tesla Semi n’a pas été conçu pour parcourir de longs trajets. C’est un camion disons régional, capable d’effectuer des travaux de transport et de revenir à son lieu d’origine.

Selon Elon Musk, 80 % des trajets font moins de 400 km. Ainsi, le Tesla Semi peut répondre potentiellement aux besoins de toutes les entreprises de transport.

Tesla Semi

Ce n’est qu’une première étape pour Tesla qui a d’ores et déjà annoncé le déploiement d’un réseau de MégaChargeur. Ce nouveau dispositif permettra au Tesla Semi de recharger 640 km en seulement 30 minutes. Lorsque ce réseau sera implanté dans le paysage, les chauffeurs pourront alors s’aventurer sur de plus grandes distances.

À savoir que le Tesla Semi entrera en production en décembre 2019.

Lire aussi:

 

Tesla Semi