Le combat continu entre Tesla et le gouvernement allemand.

C’est le bras de fer entre Tesla et le gouvernement allemand. Tout comme en France, un véhicule électrique peut être éligible ou non au bonus écologique. En Allemagne, le gouvernement exige que le prix du modèle d’entrée de gamme soit inférieur à 60'000 euros.

Lire aussi:

Jusque-là, la Tesla Model S était éligible au bonus écologique accordé par le gouvernement. Cependant, depuis quelques jours, le BAFA (Federal Office for Economic Affairs and Export Controls), l’organisme en charge des bonus écologiques, a décidé de retirer la Tesla Model S de la liste des véhicules éligibles. C’est un coup dur pour le constructeur californien, pour lequel, les ventes de la Model S en Allemagne risqueraint de reculer.

Tout est parti d’une déclaration qu’un employé de Tesla aurait faite dans le magazine allemand Auto Bild. Selon lui, les clients peuvent très difficilement acheter une Tesla Model S 75D sans le Pack Confort. Ce Pack est au centre de tous les débats, car si le client est effectivement dans l'obligation d'acquérir ce lot d'options, le prix de la voiture en entrée de gamme dépasse la barre des 60'000 euros.

Le Pack confort coûte 13'000 euros et inclut plusieurs options, comme la caméra de recul ou encore l’avertisseur de franchissement de ligne (ainsi que l’ensemble des capteurs de stationnement).

Lire aussi:

Tesla rejette catégoriquement les accusations et affirme : "Ce sont des accusations complètement fausses. Tout le monde peut acheter (en Allemagne) une Tesla Model S sans ce fameux Pack Confort. La preuve, nous avons déjà livré à nos clients ce type de véhicule (sans le Pack Confort)".

Le porte-parole de Tesla poursuit : "Si un vendeur a fait savoir à un client qu’il n’était pas possible d’acquérir une Model S sans le Pack Confort, cela est totalement faux et va à l’encontre de notre politique. Nous allons enquêter et prendre les mesures nécessaires".

Avant cette affaire, le constructeur Tesla accusait le gouvernement allemand de vouloir privilégier les constructeurs nationaux en fixant un seuil à 60'000 euros. Il faut dire que les constructeurs allemands ne sont pas encore entrés sur ce segment de marché, celui des voitures de luxe 100 % électriques et dont le prix de base reste assez élevé.

Lire aussi:

 

 

 

Source: Reuters