Un hardtop est maintenant disponible.

Comme pressenti, Citroën modernise la E-Mehari en reprenant les évolutions de la série limitée Styled by Courrèges. Une nouveauté présentée cinquante ans après la Méhari authentique, celle qui héritait du bicylindre thermique de la 2 CV.

La E-Mehari remise au goût du jour hérite d'un habitacle revu en profondeur. Ainsi, planche de bord, volant et sièges sont totalement nouveaux. Les rangements sont maintenant plus nombreux et le traitement global se veut plus qualitatif (décor couleur carrosserie côté passager, sangles sur la planche de bord et les poignées de porte, etc). L'accès aux places arrière est plus aisé grâce au système de basculement des deux sièges avant avec mémoire de position. Enfin, une nouvelle sellerie beige est maintenant proposée.

2018 Citroen E-Mehari
2018 Citroen E-Mehari

L'autre grande nouveauté, c'est bien évidemment l'arrivée d'une version hardtop (celle à toit souple est toujours proposée), équipée d'un toit en dur (en noir brillant), de fenêtres avant, de vitrages de custodes arrière et d’une lunette arrière en verre. Avec cette déclinaison hardtop, la E-Mehari devient donc intégralement verrouillable. Par ailleurs, le nuancier s'enrichit d'une teinte "Carte Blanche".

Vous aimerez aussi :

2018 Citroen E-Mehari

On note également une petite évolution d'ordre technique, à savoir un couple augmenté de 20% (166 Nm au maximum). Pour le reste, la Citroën des plages se contente toujours d'une vitesse de pointe de 110 km/h et d'une autonomie de 195 km (cycle NEDC).

Bénéficiant d'un traitement anticorrosion amélioré, la E-Mehari progresse enfin sur le plan de la sécurité (trois étoiles au crash-test Euro NCAP). Elle est équipée de quatre airbags frontaux et latéraux avant, de l’allumage automatique des feux de croisement, de la détection de sous-gonflage et du témoin de non-bouclage des ceintures de sécurité conducteur et passager. En outre, un avertisseur sonore actif en dessous de 30 km/h manifeste la présence de la voiture.

Côté tarifs, il faudra compter au minimum 19'500 euros (bonus déduit) pour la E-Mehari à toit souple. Quant à la nouvelle version hardtop, elle réclame un chèque d'au moins 20'700 euros (bonus déduit également).

Lire aussi :

 

Galerie: 2018 Citroen E-Mehari