2017, une année record pour Lexus sur le Vieux Continent.

Créé en 1989 par Toyota, Lexus a une mission difficile : briller sur le marché du premium et donc concurrencer le trio germanique BMW/Audi/Mercedes. Mission difficile mais pas impossible pour autant, comme en témoigne la progression spectaculaire de la marque sur le marché européen. 

Pour commencer, précisons que les chiffres communiqués sont ceux de l'Europe au sens large (UE, Russie, Turquie, Israël, pays du Caucase, etc). Dans cette région donc, Lexus a vendu 74'602 voitures en 2017, soit une hausse de 72% par rapport à l'année 2013. Il s'agit tout simplement d'un record historique.

Vous aimerez aussi :

2018 Lexus NX
2017 Lexus RX
2018 Lexus CT 200h

Aujourd'hui, le best-seller de la gamme est le NX, vendu à 27'789 exemplaires l'an dernier (+6% par rapport à 2016). Le SUV compact a récemment eu droit à une petite cure de jouvence, ce qui explique sans doute ce score honorable. Le RX est le deuxième modèle le plus vendu, avec 18'918 immatriculations (+5%). Vient ensuite la compacte CT, écoulée à 8842 exemplaires, soit une progression de 5%. Là aussi, on peut penser que le récent restylage a eu des conséquences positives.

La plupart des voitures vendues par Lexus sont des hybrides (45'049 exemplaires en 2017). La part des hybrides atteint même 94% dans la région Europe de l'Ouest/Europe Centrale. Sûr de ses forces, le constructeur japonais espère maintenant atteindre le cap des 100'000 unités annuelles à partir de 2020.

Lire aussi :