Une situation inédite sur le Vieux Continent.

Pour la première fois en Europe, la Tesla Model S dépasse les cadors allemands sur le marché des routières de prestige. Selon les chiffres de Jato Dynamics, la berline électrique américaine a séduit 16'132 clients sur le Vieux Continent l'année dernière, devançant ainsi la Mercedes Classe S (13'359 immatriculations, +3%) et la BMW Série 7 (11'735 immatriculations, -13%).

Essai Tesla Model S 75D

La Model S domine déjà les débats aux États-Unis depuis quelques années. Son ascension au sommet de la hiérarchie en Europe a sans doute de quoi inquiéter les constructeur allemands. Un analyste des marchés de l'institut Jato explique à ce propos : "C'est un signal d'alarme pour les constructeurs automobiles traditionnels tels que Mercedes. Cela montre qu'une marque plus petite mais aussi plus intelligente comme Tesla peut les battre à domicile".

Bon, il faut aussi dire que la Model S est en position de monopole (c'est la seule berline électrique de luxe du marché), et que cela aide forcément un peu. Malheureusement pour la firme américaine, les Allemands sont en train de fourbir leurs armes. Porsche prépare par exemple une prometteuse Mission E. VW s'intéresse également à la berline électrique, comme le prouvera l'I.D. Vizzion à Genève.

Les firmes germaniques vont également s'attaquer au Tesla Model X, qui brille sur le marché du SUV premium avec des scores comparables à ceux d'un Porsche Cayenne. Sont par exemple attendus sur ce segment le Mercedes EQ C et l'Audi e-tron Quattro. Mais cette guerre ne peut se réduire à un affrontement Tesla / constructeurs allemands. Tout le monde s'y met, et l'on va par exemple découvrir dans quelques jours la première Jaguar "0 émission", l'I-Pace.

Source : Automotive News

Vous aimerez aussi :

 

Gallery: Essai Tesla Model S 75D