Un tel modèle viendrait concurrencer le Peugeot 5008 ou le Škoda Kodiaq.

Le nouveau RAV4 vient de faire ses grands débuts à l'occasion du salon de New York. Reposant sur la plateforme TNGA, il gagne 3 mm en empattement par rapport à son prédécesseur et devrait donc se montrer plus spacieux.

Si l'on en croit les dires d'un haut responsable de la marque, cette architecture pourrait être compatible avec une version sept places. Jack Hollis, le vice-président de Toyota Motor North America, laisse en effet planer le doute en déclarant aux journalistes australiens de GoAuto : "Je crois que le RAV4 dans sa compacité conserve un espace certain. Mais je me contenterai de dire pour le moment qu'il y a toujours de la place pour un SUV plus grand. Donc, même si nous envisagions de faire un sept places ou quelque chose de différent, je ne vous le révélerais pas immédiatement".

Lire aussi :

2019 Toyota RAV4 New York Auto Show

Dans le même temps, il a rappelé que Toyota offrait déjà des SUV sept places et qu'à ce titre, une version familiale du nouveau RAV4 n'était pas forcément indispensable. Bref, on ne sait pas trop quoi conclure, sinon que l'hypothèse est envisagée, sans plus visiblement. Rappelons au passage que Toyota a déjà commercialisé des RAV4 sept places par le passé, sur les marchés japonais et américain.

Jack Hollis a par ailleurs affirmé que sa marque travaillait beaucoup sur le développement de motorisations électrifiées, avant de suggérer que le RAV4 – déjà disponible en hybride simple – pourrait à terme en profiter. Malheureusement, aucune hypothèse concrète n'a été évoquée (hybride rechargeable ? 100% électrique ?). Fut un temps, Toyota s'était tourné vers Tesla pour proposer un RAV4 électrique, qui ne connut toutefois pas un grand succès (2600 exemplaires produits de 2012 à 2014).

Source : GoAuto

Lire aussi :

 

Galerie: 2019 Toyota RAV4