Les autorités américaines ne plaisantent pas.

Les rappels sont monnaie courante dans l'industrie automobile. Dernièrement, c'est le constructeur Porsche qui a rappelé 305 exemplaires de sa 918 Spyder aux États-Unis pour des problèmes liés à la corrosion. Aujourd'hui, c'est au tour du constructeur italien, Lamborghini, de devoir rappeler ses Centenario pour un problème assez insolite.

Vous aimerez aussi :

La Lamborghini Centenario a été développée par le constructeur au taureau afin de célébrer le 100e anniversaire de Ferruccio Lamborghini, le fondateur de la marque. Elle n'a été produite qu'en une série limitée. En effet, on compte seulement 20 Lamborghini Centenario Coupé et 20 Lamborghini Centenario Roadster.

Jusque-là, la Lamborghini Centenario a la vie paisible, elle ne souffre d'aucun problème technique et elle ne cesse de prendre de la valeur. Dans ce cas, pourquoi Lamborghini rappelle la Centanario  ? Eh bien, cela peut paraître étonnant, mais Lamborghini est contraint de rappeler les Centenario présentes sur le sol américain à cause d'une mauvaise information présente sur une étiquette !

Lamborghini Centenario Yellow
Lamborghini Centenario Yellow

Cette étiquette donnerait une mauvaise approximation du poids brut de la voiture. Les autorités américaines ont jugé nécessaire que le constructeur rappelle les modèles présents sur le territoire américain. Les propriétaires sont d'ores et déjà informés, et certains modèles ont déjà reçu un nouvel étiquetage, avec une meilleure indication du poids brut de l'auto. Pour rappel, la Lamborghini Centenario est animée par un moteur V12 6,5 litres dont la puissance culmine à 770 ch. Pour passer de 0 à 100 km/h, la Centenario ne réclame que 2,8 secondes et peut atteindre une vitesse maximale supérieure à 350 km/h.

Plus d'infos sur Lamborghini :

 

 

Galerie: Lamborghini Centenario à Hong Kong