1000 chevaux par tonne et plus de 1800 kilos d'appui aérodynamique !

Dès sa présentation sous le nom de code AM-RB 001, il était évident que l'Aston Martin Valkyrie allait immédiatement se placer parmi les meilleures hypercars existantes. Produite conjointement avec Red Bull et son ingénieur phare, Adrian Newey, mais aussi avec d'autres partenaires tels que Cosworth pour le moteur, la Valkyrie se dévoile petit à petit, au travers de spécifications techniques qui donnent toujours un peu plus le tournis.

Lire aussi:

On savait déjà que la Valkyrie serait mue par un V12 atmosphérique de 1000 chevaux, de manière à lui conférer un cheval par kilo, puisque son poids sera limité à une tonne grâce à une structure totalement faite de carbone. Aston Martin a également décidé de s'entourer d'autres partenaires, dont Rimac qui se charge du système d'hybridation tandis que la boîte de vitesses à 7 rapports sera conçue par Ricardo.

Sa coque sera d'ailleurs développée par l'entreprise Multimatic, une société spécialisée dans le carbone et qui produit également la coque de la Ford GT. Les dernières informations qui émanent au sujet de la Vakyrie laissent cependant entendre que sa colonne vertébrale en carbone sera la partie la plus basique de la voiture, et que les autres matières utilisées seront bien plus développées technologiquement.

Voir aussi:

Enfin, Aston Martin aurait décidé de faire de la Valkyrie une voiture capable de boucler un tour du circuit de Silverstone dans un rythme similaire à celui d'une Formule 1. Pour cela, la bête serait capable de produire plus de 1'800 kilos d'appui aérodynamique à 400 km/h. A titre de comparaison, la McLaren Senna produit environ 800 kilos d'appui et la Brabham BT62 atteindrait les 1200 kilos d'appui à pleine vitesse. Avec de tels chiffres, on ne peut qu'attendre la présentation définitive de la Valkyrie et de sa version AMR Pro, pour circuit, avec impatience.