À l'avenir, seule la version électrique sera proposée.

Le Kia Soul a la particularité d'être disponible en versions thermique ou entièrement électrique. Mais à l'avenir, une seule déclinaison survivra sur le marché européen : celle fonctionnant à l'électricité. En effet, Kia considère d'une part que les performances commerciales des modèles essence et diesel sont insuffisantes, et de l'autre qu'il faut faire de la place au nouveau Stonic.

L'année dernière, sur 12'100 Soul vendus sur le Vieux Continent, 5400 étaient électriques, soit 45% du volume total. Le modèle "0 émission" est particulièrement populaire en Allemagne, pays dans lequel il s'octroie plus de 80% de parts de marché en 2018 (1899 sur un total de 2245 Soul).

Voir aussi :

Le Kia Soul thermique va signer un dernier baroud d'honneur avec une série spéciale "Final Edition". Celle-ci sera proposée sur le modèle muni du 1,6 litre T-GDi essence de 204 ch, en Italie ou Allemagne. A priori, le marché français n'y aura pas droit.

Dans les mois à venir, une nouvelle génération de Soul arrivera sur le marché (vous pouvez retrouver quelques photos espion ici). Nul ne sait si les moteurs thermiques seront de la partie en Europe. La Soul électrique se montrera évidement plus abouti que son prédécesseur qui, rappelons-le au passage, affiche une autonomie de 245 km. Le modèle de nouvelle génération devrait récupérer les batteries de 39,2 kWh du Kona Electric, lesquelles porteraient l'autonomie à environ 300 km. Peut-être y aura-t-il également une seconde version munie du pack de 64 kWh dont profite également le Kona. Une telle version serait probablement en mesure de parcourir près de 500 km entre deux recharges.

Rappelons pour terminer qu'un second modèle électrique arrive dans les concessions Kia, le Niro EV. Son lancement en Europe est programmé pour le second semestre 2018.

Source : Electrive