Elle permettrait de mutualiser les coûts de développement

Selon les rumeurs relayées par le site australien GoAuto, le partenariat entre Volkswagen et Ford pour le développement de véhicules utilitaires pourrait s’étendre à la conception d'une plateforme partagée entre les futures générations des pick-ups Volkswagen Amarok et Ford Ranger. Cette collaboration permettrait aux deux marques de réduire les coûts afin de rendre ces modèles plus compétitifs. Si ce partenariat aura effectivement lieu, il faudra alors attendre plusieurs années encore avant qu’ils n'arrivent sur le marché.

"Toutes les pistes sont envisagées. Je pense qu’il serait malhonnête de ma part de dire qu’il n’y a rien qui se passe avec Ford, mais je ne suis pas en mesure d'en dire plus pour le moment", a déclaré Michael Bartsch, le directeur général de Volkswagen Group Australia, à GoAuto : "Ce qui est clair, à mon avis, c'est que pour être compétitif en Australie, nous devons réduire les coûts de l'Amarok. Celui-ci est produit en Argentine et en Allemagne, et ces deux marchés sont très coûteux pour un produit qui est dans l'environnement le plus compétitif possible."

Lire aussi:

Bartsch a précisé que si Volkswagen et Ford partageaient le développement des leurs futurs pick-ups, les modèles qui en résulteraient ne se ressembleraient pas, afin de maintenir la différenciation des deux marques.

Le partenariat entre les deux constructeurs automobiles n'en est actuellement qu'à un stade de protocole d'entente, c'est à dire qu'ils étudient encore quels sont les produits qui pourraient être développés en commun. Récemment, deux prototypes de Ford Transit et de Volkswagen Crafter 4Motion ont été aperçus ensemble sur la route, ce qui suggère que ces futures fourgonnettes utilitaires de Ford et VW pourraient partager les mêmes technologies.

2016 Volkswagen Amarok
2019 Ford Ranger Raptor

En ce qui concerne le Ranger, Ford est actuellement en train de le relancer aux États-Unis, avec un look légèrement différent du pick-up commercialisé dans nos contrées. Outre-Atlantique, il sera produit dans l'usine du Michigan à la fin de l'année 2018, et commercialisé avec un bloc 2,3 litres EcoBoost quatre cylindres associé à une boîte automatique à dix rapports.

Source : GoAuto

Galerie: Ford Ranger Raptor (2018)