Il s'agit (heureusement ?) d'un prototype.

Défriché par Nissan et son Murano CrossCabriolet, puis repris par Land Rover et son Evoque découvrable, le concept de SUV cabriolet n'a jamais vraiment fait l'unanimité. Alors pourquoi diable la marque Hyundai nous présente-t-elle aujourd'hui ce drôle de Santa Fe ? Aurait-elle perdu le sens des réalités ? Eh bien non, pas du tout... En vérité, il s'agit simplement d'un projet créé pour les besoins d'une campagne de publicité. Et qui n'a donc aucun avenir commercial.

Hyundai Santa Fe cabriolet

Entre nous, c'est peut-être mieux comme ça, même si dans le fond, le Santa Fe cabriolet est tellement décalé qu'il en deviendrait presque sympathique. Capable d'accueillir sept personnes à son bord, il est sans doute l'un des cabriolets les plus logeables de l'histoire. Mais dans la mesure où il n'a ni toit ni capote, peut-on vraiment le considérer comme un cabriolet ? On vous laisse trancher.

Un journaliste australien du site Car Advice qui a eu l'honneur d'en prendre le volant suggère, dans un essai plein d'humour et de second degré, que la rigidité laisse à désirer. À vrai dire, Hyundai n'avait aucune raison de perdre du temps dans le développement d'un tel prototype, qui n'a pas vraiment vocation à rouler, et qui du reste ne préfigure rien de concret. Comme nous l'avons évoqué en préambule, ce Santa Fe Cabriolet a été utilisé dans une campagne de publicité. En enlevant le toit, Hyundai a pu installer un système de caméras coulissant sur un curseur, et ainsi filmer avec précision tous les passagers.

Lire aussi

 

 

Galerie: Hyundai Santa Fe Cabriolet